Solidarité avec le peuple grec / Solidarity with Greek People

Publié le par la Rédaction

Solidarité avec le peuple grec

 

«Ce n’est que le début d’une grande guerre.»
(Une manifestante, Athènes, 5 mai 2010)

 

Aujourd’hui, mercredi 5 mai, à l’occasion d’une grève générale, plusieurs centaines de milliers de travailleurs grecs sont descendus dans la rue, et ont massivement fait grève (80% de grévistes dans le secteur public, 60% dans le secteur privé), afin de protester contre les mesures dites d’austérité du gouvernement grec.

 

La mort tragique de trois employés d’une banque, qui n’ont pas été autorisés à quitter leur lieu de travail par leur employeur durant la manifestation, sert actuellement de prétexte à une répression extrêmement dure. La police grecque procède en ce moment-même à des rafles massives, à des destructions de locaux, se livrant à des représailles aveugles.

 

Nous, militants de la CNT, déclarons notre pleine et entière solidarité avec les manifestants, grévistes et émeutiers grecs. Leur refus net de payer la crise à la place des dirigeants politiques et financiers doit faire exemple dans le monde entier. Nous appellerons, en fonction des événements en Grèce, à des actions de solidarité, qui doivent montrer notre détermination à faire respecter la volonté des travailleurs.

 

VIVE LA RÉVOLTE DU PEUPLE GREC ! À BAS LA RÉPRESSION ! VIVE LA LUTTE DES PEUPLES LIBRES CONTRE LES ÉTATS, LES POLICES ET LES CAPITALISTES, PARTOUT DANS LE MONDE !

 

 

Solidarity with Greek People

 

«It’s just the beginning of a great war.» 
(a protester, Athens, 5 may 2010)

 

Today, 5th of may, for a general strike, thousands of greek workers went down the streets, and massively participate to the strike (70% of greek workers didn’t go to work today), as a protestation against the government measures.

 

The tragical death of 3 bank employees, who didn’t were authorized by their chiefs to quit their job during the demonstration, is now a pretext to a hard repression. Greek police actually proceed massive arrestations and political places destructions.

 

Us, members of the CNT-F, declare our total solidarity with protesters, strikers and rioters in Greece. Their massive refusal of paying the crisis instead of the politic and financial leaders shall be an example in the entire world. We will call for solidarity actions, to show our determination to make every government respect the working class will.

 

LONG LIVE THE GREEK PEOPLES REVOLT ! DOWN WITH THE REPRESSION ! LONG LIVE FREE PEOPLES STRUGGLE AGAINST STATES, POLICES AND CAPITALISTS ALL OVER THE WORLD ! 

 

Communiqué des syndicats CNT des lycées,
de l’école d’art et de l’Université d’Avignon. 
Indymedia Paris, 5 mai 2010.

 


Publié dans Grèce générale

Commenter cet article