Exercice de la psychogéographie

Publié le par Debordiana


Piranèse est psychogéographique dans l’escalier.
Claude Lorrain est psychogéographique dans la mise en présence d’un quartier de palais et de la mer.
Le facteur Cheval est psychogéographique dans l’architecture.
Arthur Cravan est psychogéographique dans la dérive pressée.
Jacques Vaché est psychogéographique dans l’habillement.
Louis II de Bavière est psychogéographique dans la royauté.
Jack l’Éventreur est probablement psychogéographique dans l’amour.
Saint-Just est un peu psychogéographique dans la politique [La Terreur est dépaysante].
André Breton est naïvement psychogéographique dans la rencontre.
Madeleine Reineri est psychogéographique dans le suicide [Voir Hurlements en faveur de Sade].
Et Pierre Mabille dans la compilation des merveilles, Évariste Gallois dans les mathématiques, Edgar Poe dans le paysage, et dans l’agonie Villiers de l’Isle-Adam.

Guy-Ernest Debord
Potlatch no 2, 29 juin 1954.


Lettre de Guy Debord à Ivan Chtcheglov, novembre 1953.

Publié dans Debordiana

Commenter cet article