Enregistrements magnétiques

Publié le par la Rédaction

 

«Si nous devons faire des conférences (j’ai reçu aussi une demande de Franca Carbone, à Alba) il faudrait te procurer un magnétophone. C’est essentiel : nous sommes résolument partisans de la conférence industrielle.»  — Lettre de Guy Debord à Pinot Gallizio, 19 avril 1958.
«Nous avons fait hier, avec succès, la première conférence par magnétophone, en italien : stupeur totale du public.» — Lettre de Guy Debord à Asger Jorn, 27 avril 1958.

 

 

«Je t’enverrai lundi au plus tard — c’est-à-dire le 6 — la bande sonore “Message de l’I.S.” qui dure 15 minutes environ dans son premier état — simples phrases en français, dites par trois voix. J’enverrai aussi le texte écrit pour faciliter la traduction.
»La radio belge (ou plutôt des éléments progressistes infiltrés dans cet organisme) a enregistré la semaine dernière à Paris un entretien sur l’I.S. J’ai eu l’occasion de faire une déclaration très nette sur notre position à propos de la peinture, de la disparition des arts individuels, et sur le fait qu’aucune “réalisation artistique” dans le cadre ancien ne pouvait nous représenter.» — Lettre de Guy Debord à Constant, 4 avril 1959.
«Je prépare aussi une intervention sur “les Perspectives de modification consciente de la vie quotidienne” qu’Henri Lefebvre m’a demandée pour un Groupe de recherches sur la vie quotidienne (où l’I.S. peut s’infliltrer toutes portes ouvertes) sous sa direction, et que nous venons d’inaugurer en marge du C.N.R.S. — mais dans ses locaux. On prépare un coup terrible pour les sociologues.» — Lettre de Guy Debord à Maurice Wyckaert, 4 février 1961.

 


Publié dans Debordiana

Commenter cet article

Jeff 15/10/2010 11:36







Précision sur ces cinq enregistrements 


http://www.gallimard.fr/Vient_de_paraitre/accueil.go





 




ENREGISTREMENTS
MAGNÉTIQUES(1952-1961) : Les environs de Fresnes - Histoire de l'Internationale lettriste - Le surréalisme est-il mort ou vivant ? - Message de l'Internationale
situationniste - Perspectives de modifications conscientes dans la vie quotidienne [2010]. Édition de Jean-Louis Rançon. Contient 2 CD audio. Durée d'écoute : 2 heures 5
mn 40 s, 128 pages, 140 x 205 mm. Collection blanche, Gallimard -ess. ISBN 9782070127870. Parution : 14-10-2010.






Jeff 09/10/2010 14:38






Voici ce qu’on peut lire à ce propos dans le "Bulletin Gallimard" n° 484 :


 


Ces cinq enregistrements réalisés par Guy Debord couvrent une période de neuf ans qui s’étend des prémices de l’Internationale lettriste (1952-1957) à la fin de
la première époque de l’Internationale situationniste (1957-1961), époque de la recherche d’un terrain artistique véritablement nouveau à partir de la réunification de la création culturelle
d’avant-garde et de la critique révolutionnaire de la société.


Ces documents sonores nous font entendre la voix singulière de Guy Debord et, s’il a pu dire plus tard que rien d’important ne s’est communiqué en ménageant un
public, en 1953 il constatait : « Bien sûr, les auditeurs n’existent pas, c’est une illusion collective, comme Dieu quand il était à la mode. » 


Parution octobre


Collection blanche


contient 2 CD audio


128 pages • 19,50 €