Solidarité avec les militants poursuivis par Bouygues

Publié le par la Rédaction

 

En décembre 2004, un texte qui dénonçait la participation de la société Bouygues aux chantiers des centres de rétention et appelait au lancement d’un mouvement contre l’entreprise, dans le cadre de la campagne anti-rétention qui s’est déroulée de novembre 2004 à avril 2005, était reproduit sur les sites CNT, indymedia, pajol, réseau antipub. 
En janvier 2005, la société Bouygues a porté plainte contre la diffusion de ce texte.

 

Non seulement on poursuit ceux qui luttent pour la fermeture des centres de rétention mais, cinq ans après la campagne anti-rétention, le scandale des centres de rétention et des expulsions s’amplifie puisque dans quelques jours va ouvrir le nouveau centre du Mesnil-Amelot avec ses 240 places dont 40 «réservées aux familles».

 

Aujourd’hui, après cinq ans d’instruction, quatre personnes, dont les administrateurs des sites indymedia, pajol, réseau anti-pub, sont renvoyés en correctionnelle, pour avoir commis le délit de «provocation directe, suivie d’effet, à la commission de destructions, dégradations et détériorations dangereuses pour les personnes».

 

Les défenseurs de la cause des sans-papiers, activistes mobilisés contre la politique d’immigration, sont appelés à manifester leur soutien aux personnes inculpées lors du procès qui aura lieu le 11 juin 2010 à 13h à la 17e chambre correctionnelle, Palais de Justice de Paris, bd du Palais 75001 Paris (métro Cité).

Une soirée de soutien aux inculpés et de mobilisation est organisée le 1er juin 2010 à partir de 19h au CICP 21ter rue Voltaire Paris 11e (métro rue des Boulets).

 

Deux débats (immigration et rétention, liberté d’expression et internet) seront suivis d’une projection de films (Balade au bois, des extraits de films sur les centres de rétention en Europe, un extrait de Woomera 2002). Les débats réuniront entre autre : Philippe Aigrain (Quadrature du Net), Jean-Pierre Alaux (Gisti), Bahija Benkouka (9e collectif de sans-papiers), Emmanuelle Cosse (Vice-Présidente Région Île-de-France), Hervé Le Crosnier (Université de Caen), Claire Rodier (Migreurop), Jean-Marc Manach (journaliste, Big Brother Awards), Irène Terrel et Stéphane Maugendre (avocats).

 

Soirée de soutien : 1er juin 2010 à 19h au CICP, 21ter rue Voltaire Paris 11e (métro rue des Boulets).

Procès : 11 juin 2010 à 13h à la 17e chambre correctionnelle, Palais de Justice de Paris, bd du Palais 75001 Paris (métro Cité).

 

4-pages d’informations à télécharger et diffuser


 

Infozone, 21 mai 2010.

 

 

Commenter cet article

fitchtre 23/05/2010 22:17



Pourquoi associer des nouvelles politiciennes à cette solidarité ? Emmanuelle Cosse  est invitée à quel titre
?  ... hum comme "Vice-Présidente de la Région Île-de-France !!!" (cette région qui installe des caméras dans les lycées ) ...


... ou serait-ce pour nous dire que cette nouvelle élue chargée du logement fera-tout-ce-qui-est-en-son-pouvoir (on ne
pas rigole pas !) pour écarter des marchés publics locaux les entreprises qui construisent des prisons, EPM, CRA ??