Contra Info

Publié le par la Rédaction

 

Contrainfo.espiv.net est le résultat d’une tentative de créer un collectif de traduction dans le plus large mouvement anarchiste / anti-autoritaire / libertaire, aussi bien que la preuve vivante que de tels collectifs sont nécessaires. Il s’agit d’un projet ouvert et auto-organisé qui a pour objectif de disséminer la contre-information, de relier le mouvement anti-autoritaire grec à ceux de l’extérieur, et de diffuser le discours anarchiste dans toute la société. Par conséquent, il met en avant la communication non-médiatisée comme outil dans les mains du mouvement, comme condition pour une société libre, comme à la fois un moyen et une fin. En même temps, il vient compléter et soutenir toutes sortes de réseaux indépendants de contre-info et de semblables démarches à l’extérieur.

 

La nécessité d’une telle initiative est aujourd’hui plus qu’évidente. Le pouvoir exacerbe et accélère ses mécanismes de propagande de masse. Il tente de transformer la réalité tangible en réalité virtuelle, le monde visible en monde fictif et faire passer toute cette artificialité dans les esprits des sujets afin d’en graduellement enlever toute capacité critique et les rendre complètement velléitaires et dociles. Son but final l’hypnose collective, l’isolement, l’individualisation, la manipulation absolue des consciences. Ses outils, les mêmes que dans chaque sale affaire : en premier lieu la schématisation, et puis le mensonge délibéré, l’inexactitude, la dénaturation des faits, des nouvelles et des infos. Les agents de ce terrorisme idéologique sont les médias dégradés de la stupéfaction et de la désinformation. Leur désapprobation, consciente ou inconsciente, partielle ou entière, est un signe en plus d’un monde qui tombe en morceaux avec toute sa fausseté. Or les «beaux» mensonges ne s’effondrent pas nécessairement d’une manière également «belle». La puanteur venant de la décomposition du vieux monde devient de plus en plus insupportable. Précipitons-la, en combattant le vieux, en préparant et en vivant l’expérience du nouveau. Avec des propositions et l’expérimentation, l’analyse et la synthèse, mais également avec l’improvisation.

 

Contre l’idéologie dominante décadente et inhumaine, nous opposons la collaboration, la solidarité et l’auto-organisation. Nous nous engageons pour le dévoilement des mythes bourgeois de l’objectivité et de l’impartialité de la soi-disante «information» venant des médias, et de la «liberté d’expression» alléguée. Nous voulons par la traduction et diffusion immédiates de nouvelles, d’avis et de toute forme de contre-information et de savoir venant du mouvement, être informés sur ce qui se passe vraiment dans nos quartiers et dans le monde et résister à l’expression politique du capitalisme — la démocratie totalitaire. Nous opposons la violence de la contre-information à la violence du terrorisme idéologique du pouvoir. Notre savoir est une arme dans la lutte la plus belle et la plus prometteuse dans l’histoire de l’humanité, la lutte pour la libération individuelle et sociale.

 

Contra Info

 


Publié dans Presse

Commenter cet article

Anti-porc.. 27/07/2010 13:45



encore un site qui va se faire attaquer par hortefeux...????http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/07/26/97001-20100726FILWWW00417-sites-anti-police-plainte-d-hortefeux.php



GdeC 26/07/2010 19:56



@au taulier de ce blog : je viens de lire une information selon laquelle ce blog serait victime des poursuites d'Hortefeux... Bien que pas spécialement anti-flics (il ya des êtres humains
derrière, que je ne saurais oublier...) je tiens à te témoigner ma solidarité, car rien ne saurait remplacer la liberté d'expression... qui me tient particlièrement à coeur. Et quant elle est en
danger, j'agis. Tu peux compter sur moi.



Alexis 26/07/2010 18:52






26/07/10 18:18


18:18Plainte d'Hortefeux contre deux sites internet anti-police


Selon le ministre de l'Intérieur, ces sites portent "atteinte à l'honneur de la police".


 


En marge d'un déplacement au commissariat de Dammarie-les-Lys (Seine-et-Marne), Brice Hortefeux a déclaré lundi 26 juillet avoir
déposé plainte contre deux sites internet hostiles à la police.


Le ministre de l'Intérieur n'a pas voulu citer ces sites "pour ne pas leur faire de publicité" mais, selon une source proche du ministère de
l'Intérieur, il s'agit de "juralibertaire.over-blog.com" et
"grenoble.indymedia.org.


Brice Hortefeux a dit avoir déposé plainte pour "injure et
diffamation publiques contre la police".


"Il y a des campagnes qui me choquent et que je ne laisserai pas passer", a-t-il expliqué.


Selon lui, le contenu de ces sites "porte atteinte à l'honneur de la police". "Les policiers sont traités de "troupes d'assassins" et la BAC
est traitée de "bande armée de criminels", a-t-il précisé.


En compagnie de son homologue espagnol Alfredo Perez
Rubalcaba, le ministre visitait le commissariat de police de Dammarie-Les-Lys cible d'une fusillade attribuée au groupe
basque armé ETA, le 16 mars, dans laquelle un policier a péri.


Brice Hortefeux a par ailleurs indiqué qu'il avait "saisi" les responsables de deux entreprises françaises, les poulets de Loué et une entreprise de rôtisserie, dont les campagnes de publicité jouent sur l'acceptation argotique du mot "poulet".


Ces campagnes de publicité "n'ont pas forcément la volonté de blesser", a ajouté le ministre "mais aussi anodines qu'elles soient, elles
participent à une forme d'irrespect qui peut conduire à des dérives".


(Nouvelobs.com)



anonymous 26/07/2010 18:48



au sujet de la plainte déposée par hortefeux contre le JL, bonne chance à vous!



Chantal 26/07/2010 18:35



Total soutien face à la plaintede Hortefeux.