En attendant la fermeture des églises

Publié le par Debordiana


Malgré ce calendrier de 1793 qui essayait d’imposer un autre cycle, le mot déplaisant de «saint» continue de salir les murs d’une multitude de rues parisiennes dont il commande l’appellation.

Depuis quelques mois, nous nous plaisons à mener campagne pour la suppression de ce vocable, dans la correspondance comme dans nos conversations. Les noms des rues sont passagers. Qu’est-ce que l’avenir en gardera sinon peut-être, pour mémoire, l’Impasse de l’Enfant-Jésus ? (15e arrondissement, métro Pasteur.)

L’administration des P.T.T. se soumet dès à présent au vœu de son public : les lettres parviennent boulevard Germain ou rue Honoré.

Nous invitons la partie saine de l’opinion à soutenir cette entreprise de salubrité publique.

Potlatch nos 9-10-11, 17-31 août 1954.

Publié dans Debordiana

Commenter cet article