Rassemblement anti-Loppsi à Paris, 21 décembre

Publié le par la Rédaction

Contre Loppsi2

 

Ce jour, mardi 21 décembre 2010, manif contre Loppsi2, sur la sinistre Place Édouard Herriot ; peut-être deux cents personnes, en fait bien encerclées par les flics qui ont mis en place un cordon pour empêcher toute velléité de déplacement ; des gens peu nombreux mais motivés ; une grande banderole : DIKTATUR, en allemand ; des sans-paps, des biffins, des musiciens, jongleurs(euses) et autres ; des discours pas toujours audibles, mais le mot «dictature» revient ; bien sûr, on sent dans l’air une perplexité désabusée : «comment est-ce possible ?» et pourquoi si peu de monde… des phrases rageuses viennent régulièrement bousculer cette torpeur ; et puis les tambours résonnent plus lourdement que d’habitude, reflétant le poids écrasant de cette loi inique mêlée au grondement sourd de la révolte… souhaitons que cela se renouvelle vite et avec plus de monde. Pour finir quelques extraits d’un texte distribué sur place, je cite : «Squatter c’est redonner aux gens les endroits qui leur ont été enlevés par le concept de propriété privée… Squatter c’est passer à l’action, ouvrir, rendre publics les endroits verrouillés par une logique financière et non humaniste… Squatter est un acte nécessaire, créatif et positif… Squatter peut permettre de métamorphoser un endroit vide … en une zone de vie, de création, de coopération et d’entraide.» (fin de citation ; tract non signé).

 

RIMBE - Indymedia Paris, 21 décembre 2010.

 


Commenter cet article