Maman soutient la casse

Publié le par la Rédaction

«Ça fait chier d’élever nos mômes dans ce monde pourri ;
Maman soutient la casse»



Maman soutient la casse, elle a écrit un manifeste.
La violence qu’une pute soit une pute et qu’elle ait un prix
La violence du néo‐colonialisme qu’on nomme tourisme
La violence des cadences de toutes les maquilas du monde
La violence du clivage médical que les assurances maladies imposent
La violence d’une file d’attente devant les guichets de l’office des poursuites
La violence de manger un repas tout seul
La violence de ne pas manger tout court
La violence d’une affiche de campagne politique
La violence d’un rythme scolaire
La violence d’un mot qu’on ne sait pas lire parce qu’on ne sait pas lire
La violence d’une première classe dans un train
La violence d’une deuxième classe dans un train
La violence d’une troisième classe dans un train chinois
La violence d’un rendez‐vous hebdomadaire chez un psychiatre
La violence de mourir de la lèpre
La violence d’une cravate nouée au cou d’un jeune de 18 ans
La violence de l’Histoire avec un grand H
La violence de la forme d’une cheminée de centrale nucléaire alors qu’elle n’a même pas encore explosé
La violence de l’idée du Taser
La violence du 11 septembre chilien
La violence que le Dow Jones soit le Dow Jones et que le Kak 40 soit le Kak 40
La violence de ce que tout le mot Israël véhicule
La violence d’un coup de bite alors qu’on avait pas envie
La violence des rapports humains, des rapports amoureux
La violence d’un billet de banque
La violence d’un menu à 250frs et de celui à 23frs
La violence de pas de menu du tout
La violence des glaneurs, des glaneuses sur les champs de patates
La violence de ce que représente un passeport Suisse à l’étranger
La violence du billet d’avion quand on sait qu’on a l’aller et le retour
La violence du logo Coca‐Cola
La violence du mot «client»
La violence d’une porte de cellule qui se referme
La violence de l’enfermement
La violence de la configuration d’un tribunal
La violence du couloir de la mort
La violence d’un ovaire qui éclate sur une pendue
La violence d’une pendaison
La violence de la minute qui précède le suicide
La violence de la minute qui précède l’exécution
La violence des jingles de tous les génériques de tous les télé‐journaux du monde
La violence que le dealer ce soit toujours un noir
La violence des généralités
La violence de croire que c’est Dieu qui décide de notre mort
La violence de devoir réanimer un corps qui a 95 ans
La violence est partout, par tous les temps
Parce que la violence n’est pas dans le bris de vitrines
Parce que la violence n’est pas dans la fumée d’une voiture qui brûle
Parce que la violence n’est pas dans un vol
Maman a soutenu la casse à la manif du 28 novembre.


Manif contre l’OMC à Genève, 28 novembre 2009

Publié dans Agitation

Commenter cet article