Grâce à la crise du logement fini le problème des indigents

Publié le par la Rédaction

Dans la nuit du 3 février, une cinquantaine d’agences immobilières ont été recouvertes daffiches anti-spéculation sur toute la Bretagne. Nous leur avons offert en plus la représentation dun SDF victime du fruit de leur travail. La CBIL entend par cette action sensibiliser sur cette question.

  • Parce quil est incohérent que certains ne puissent pas se loger alors que dautres multiplient les biens immobiliers (résidences secondaires, Sociétés Civiles Immobilières, etc…).
  • Parce quil est incohérent écologiquement de continuer à construire et bétonner alors que 25 à 30% des logements en Bretagne sont inoccupés 11 mois par an.
  • Parce quil est incohérent que des gens sendettent sur 30 ans, véritable servage social, afin de disposer dun espace de vie déjà existant.
  • Parce quil est incohérent que les propriétaires fassent payer 20 fois linvestissement immobilier ou le bien hérité.
  • Parce qu’il est intolérable que certains vivent ou améliorent leurs revenus par le régime des rentes ou de la spéculation, alors que dautres doivent engloutir 30% de leurs revenus pour avoir le droit de se loger.
  • Parce quil est intolérable de mourir dehors (plus de 260 morts en 2007) alors que dautres, pour leur unique plaisir, mobilisent des résidences uniquement pour leurs vacances, réveillons, loisirs et autres parties de pêche.
  • Parce que la terre appartient à tous et toutes, et que les richesses et les biens, développés depuis des lustres par tous au seul bénéfice de quelques uns, ne profitent toujours quà très peu et génèrent donc une véritable injustice sociale.

Nous exigeons pour chacun le droit de disposer d
un toit et dun espace afin dêtre à labri des besoins les plus élémentaires.


Organisons nous :
  • Réquisitions des bâtiments inoccupés (publics et privés),
  • Réappropriation du parc résidentiel,
  • Grève des loyers.

Commenter cet article