Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Un flashball ne bave pas

Un flashball ne bave pas

La Commission nationale de déontologie de la sécurité (CNDS) et le 8 juillet 2010 à Montreuil : Un flashball ne bave pas Après six mois d’enquête, la Commission nationale de déontologie de la sécurité (CNDS) vient de rendre ses «avis et recommandations»...

Lire la suite

La police travaille à Montréal

La police travaille à Montréal

L’acceptation béate de la brutalité policière La manifestation contre la brutalité policière est chaque année victime … de brutalité policière. Tout comme l’an dernier, la campagne de dénigrement mise en œuvre par le Service de police de la ville de Montréal...

Lire la suite

imc paris idf dans la place

imc paris idf dans la place

Le site Indymedia Paris est enfin ré-ouvert. La libre publication fonctionne et n’attend plus que vos contributions (textes, photos, vidéos). Certaines fonctionnalités ne sont pas mises au point et viendront s’ajouter. Le site subira sans doutes de nombreuses...

Lire la suite

"Sé pou la viktwa nou ka alé"

"Sé pou la viktwa nou ka alé"

Entre l’arnaque des référendums organisés récemment par le gouvernement français en Martinique et en Guyanne, visant à focaliser la population sur d’exclusives questions territoriales, et les atermoiements du leader du LKP quant à un hypothétique retour...

Lire la suite

Thèses sur l'I.S. et son temps (21-61)

Thèses 1 à 20 21 Quand changent toutes les conditions de la vie sociale, l’I.S., au centre de ce changement, voit les conditions dans lesquelles elle a agi transformées plus vite que tout le reste. Aucun de ses membres ne pouvait l’ignorer, ni ne pensait...

Lire la suite

Thèses sur l'I.S. et son temps (1-20)

Thèses sur l'I.S. et son temps (1-20)

La Véritable Scission dans l’Internationale «Un parti se prouve comme le parti vainqueur seulement parce qu’il se scinde à son tour en deux partis. En effet, il montre par là qu’il possède en lui-même le principe qu’il combattait auparavant et a supprimé...

Lire la suite