Violence : Pendant que l'on arrête des milliers de personnes, le travail tue

Publié le par la Rédaction

Pendant qu'Hortefeux essaie de marquer la situation de son empreinte «génitale» et parade à Lyon pour testéronner la police…

 

Dans l'intérim, ce qui est dangereux, c'est le travail. Les intérimaires du bâtiment, par exemple, sont parmi ceux qui paient le plus lourd tribut en accidents de travail de la population salariée.

 

Là,  le mort, les blessés, on sait pas si c'est des ouvriers qui travaillaient sur place ou si ils venaient juste chercher une mission ou un chèque… 

 

Paris : Un plafond s'effondre et tue un ouvrier 
L'effondrement du plafond d'une agence d'intérim de la chaîne Space Interim a provoqué la mort d'un ouvrier de 35 ans et a blessé neuf autres personnes, mercredi matin à Paris. Deux des victimes ont été grièvement touchées. L'accident s'est produit vers 11 heures dans une agence située rue du Faubourg-Saint-Antoine (XIe), près de la place de la Nation. 
Selon les premiers éléments, le plafond s'est effondré «du 1er étage au rez-de-chaussée» dans un immeuble dont une partie est en travaux. «Les lieux sont sécurisés depuis et il n'y a plus de risque d'effondrement», a indiqué une source policière. 
«Il s'agit d'un immeuble privé en bon état, apparemment ravalé récemment», a expliqué le maire PS du XIe, Patrick Bloche. «Tout le plafond s'est effondré, on ne sait pas pourquoi pour le moment. Tout l'immeuble a été évacué», a ajouté l'élu. 
Inspection du travail et parquet sur place
Selon lui, une réunion de chantier a eu lieu dans la matinée, avant l'effondrement, pour justement vérifier l'état du plafond parce qu'une alerte avait été donnée début juillet, plus au fond de la pièce.
Des représentants du parquet de Paris et de l'Inspection du travail se sont rendus sur place, selon une source proche de l'enquête qui a été confiée au 2e district de police judiciaire de Paris.
Leur presse (Cécile Beaulieu, Le Parisien), 20 octobre 2010.

 

 

Publié dans Colère ouvrière

Commenter cet article