Vengeance de l'État le 21 juin au tribunal de Pontoise

Publié le par la Rédaction

 

Le 25 novembre 2007, Lakhamy et Moushin sont tués lors d’une collision entre une voiture de police et leur moto, les flics bénéficient d’un non-lieu. S’ensuivent plusieurs nuits d’émeutes et quatre jeunes de Villiers-le-Bel passent devant le juge à partir du 21 juin prochain. Ils sont accusés de «tentative d’homicide volontaire sur représentant de la force publique», sur la base de témoignages anonymes rémunérés, et risquent plusieurs années de prison.

 

Pour lÉtat, un noir à capuche blanche est un barbare, un blanc à capuche noire, un militant politique. Nous sommes tous du gibier à flic, mais on oublie trop souvent que la répression ne nous frappe pas tous avec la même violence.

 

Dans les quartiers populaires, le maintien de lordre au quotidien, loccupation policière et les contrôles sont d’une toute autre violence que dans les centre-villes. Les inculpés de Villiers payent le prix de ce corps à corps quotidien contre lÉtat, de cet affrontement à la fois subi et choisi.

 

Lorganisation dune soirée de soutien aux inculpés de Villiers-le-Bel sinscrit dans cette réflexion. Elle part de cette distance entre des vécus. Il ne sagit pas dopposer «banlieusards» et «militants», mais de bien prendre la mesure de ce qui les sépare, sur le plan de lattitude de lÉtat comme des moyens dorganisation, de riposte qui sont choisis.

 

Soirée de soutien aux inculpés de Villiers-le-Bel le 18 juin  à 18h
CIP [14-16 quai de Charente / Métro Corentin Cariou] 
Manifestation le 19 juin à 15h
Gare de Pontoise

 

 Contact  
Infozone, 5 juin 2010
Liste d’information pour la France sauvage.

 


Commenter cet article