Une petite victoire contre les violences policières

Publié le par la Rédaction

Nîmes : Un militant de la CNT relaxé

 

Mis en cause pour des violences sur une policière lors de la manifestation du 1er-mai 2009, Pascal L…, un militant de la CNT (Confédération nationale du travail) a été relaxé au bénéfice du doute par le tribunal correctionnel de Nîmes.

 

Mis en cause pour des violences sur une policière lors d’une manifestation du 1er-Mai 2009, Pascal Laborne, un militant de la CNT, a été relaxé hier au bénéfice du doute. «C’est un énorme soulagement, a déclaré Pascal Laborne présent lors du délibéré. Maintenant j’ai envie d’oublier cette période. Je vais enfin pouvoir me consacrer à ma petite famille. Cela a été très long entre les reports d’audience et le complément d’enquête qui avait été ordonné. Et je regrette que cette vidéo n’ait pas été retrouvée. Était-ce de l’acharnement contre un militant de la CNT ? C’est possible. En tout cas, je reste un militant et je continuerai à manifester avec la CNT.» 

 

Leur presse (Midi Libre), 16 septembre 2010.

 

 

Commenter cet article