Tract du Pavillon Noir suite à son expulsion

Publié le par la Rédaction

squat.JPGPlus de deux ans d’activités politiques et dexpérimentations sociales au squat Le Pavillon Noir, détruites par la Mairie socialiste !!!

 

Le Pavillon Noir a été expulsé mardi 24 août au matin, par la Police (compagnie de CRS à lappui).

 

Nous avions décidé doccuper ces maisons afin dexpérimenter collectivement des formes de rapports plus libres (non marchands et sans hiérarchie) et douvrir des espaces de coordination, de réflexion et de lutte, ne plus payer de loyer (qui augmentent de plus en plus… comme la précarité).

 

La Mairie socialiste, sous couvert de «construction future de logements sociaux» a décidé de mettre fin par la force à ces expériences. Pour nous, cette expulsion est POLITIQUE, les maisons nayant pas été rasées dans la foulée, mais murées, et donc vouées à rester intactes encore quelques temps. Rien ne justifiait lurgence de lexpulsion et les moyens employés (80 CRS, 50 nationaux, réactions violentes de leur part…) ! Les voisins ont ainsi pu voir lutilisation concrète de leurs impôts !

 

 

Mais nous ne sommes pas les seul-es à être concerné-es par la machine à expulser. Partout en France, les personnes ne correspondant pas au «bon» schéma du «bon» Ordre social sont visées. Que ce soit à Bersac, lieu où était mis en place des activités favorisant l’autonomie de personnes handicapées qui s’est fait expulser par les flics début août, ou les squats de sans-papiers, squats politiques, locations non payées fautes de fric, yourtes posées sur des terrains etc., partout en France les lieux récupérés et permettant d’expérimenter d’autres rapports sociaux plus libres sont expulsés par des politiciens de gauche comme de droite.

 

L’État, comme les municipalités, intensifie sa guerre contre les pauvres et les marges. Depuis quelques semaines ce sont les Roms et les gens du voyage qui sont plus particulièrement et officiellement visés. Des dizaines de campements sauvages sont virés (Montreuil, etc.). Et une politique ouvertement raciste continue de se mettre en place… Face à ces politiques qui n’ont pour but que de nous divertir des dégâts générés par le capitalisme et l’État, il n’est plus temps de s’indigner mais dorganiser la riposte !!

 

Samedi 28 : Rassemblement contre toutes les expulsions à 15h place Bouchard.


SOLIDARITÉ CONTRE TOUTES LES EXPULSIONS !
SOLIDARITÉ AVEC LES GENS DU VOYAGE

ET TOUTES LES CIBLES DE LA FASCISATION EN COURS !
RÉSISTANCES !!!

 

Le collectif Le Pavillon Noir (en exil). À bientôt dans dautres lieux et dans les luttes !
Résistances Caen, 24 août 2010.

 

 

Commenter cet article