Tours : Vive la cavale !

Publié le par la Rédaction

 

L’évadé de la maison d’arrêt toujours en cavale…

 

En écartant les barreaux de sa cellule, un jeune homme de 17 ans avait réussi, le 24 juillet, à s’enfuir de la maison darrêt de Tours. Il est toujours recherché.

 

Plusieurs véhicules de police fonçant à toute allure vers Tours-Nord : il y a quelques jours, les forces de lordre se sont mobilisées dans lespoir de mettre la main sur un jeune évadé dà peine dix-sept ans.

 

Lhistoire de cette cavale est plutôt rocambolesque. Malgré son jeune âge, le garçon est soupçonné dêtre lauteur de plusieurs vols de voiture au domicile du propriétaire (home-jacking).

 

Arrêté une première fois, il avait écopé de six mois de prison dont trois avec sursis et mise à lépreuve. Sa peine avait cependant été aménagée et il avait été transféré dans un centre éducatif fermé au Vigeant (Vienne). Le jeune homme avait alors fugué en séchappant de la voiture de son éducateur au moment du transfert.

 

Début juillet, ladolescent était repris par la police, à lissue dune course-poursuite mouvementée. Il circulait à bord dune voiture volée dans le Maine-et-Loire.

 

Le véhicule avait été repéré rue des Tanneurs et avait pris la fuite. Feux grillés, rues à contresens, le jeune conducteur — qui na évidemment pas le permis — avait pris tous les risques. Le jeune homme avait ensuite fui à pied mais il avait finalement été rattrapé.

 

Il avait cette fois été incarcéré à la maison darrêt où il devait attendre sa comparution devant le juge des enfants prévue début août.

 

Une évasion spectaculaire

 

Ladolescent ne sest pourtant pas résigné. Le samedi 24 juillet dernier, il a trouvé le moyen de se faufiler par un espace de vingt centimètres, en écartant les barreaux de sa cellule. Il est vrai que le jeune homme est de faible corpulence (55 kg) mais cela nenlève rien à lexploit. Dautant plus quil a dû ensuite sauter entre les deux murs denceinte, se cacher derrière un sapin et attendre que la porte de la maison darrêt ne souvre pour quitter létablissement sans être vu. Il a apparemment profité du passage dun camion administratif pour prendre la poudre descampette.

 

Une évasion spectaculaire qui montre que le jeune homme est particulièrement déterminé. Depuis, les policiers ont cru détecter sa présence à plusieurs reprises, notamment à Tours-Nord. Mais à ce jour, le fugitif court toujours…

 

Leur presse (Caroline Devos, La Nouvelle République
du Centre-Ouest), 22 août 2010.

 


Commenter cet article