Tags anti-Sarkozy à Cherbourg : dix mois ferme

Publié le par la Rédaction

Pris la bombe de peinture à la main dans la nuit de samedi à dimanche, deux tagueurs cherbourgeois de 20 et 29 ans ont été jugés lundi à Cherbourg.

 

Les murs de la police municipale, le port de plaisance, le portail d'entrée du parc botanique Emmanuel-Liais, la maison de retraite et deux façades de maison… tout le quartier de la Bucaille porte leur marque en rouge ou noir : des lettres d'1 m de haut sur 3 à 6 m de long : «A comme anarchie ou encore ASAF comme “anti sarko-anti facho”», traduit la présidente du tribunal.

 

Jugé en récidive, avec 21 mentions à son casier, le plus âgé a été condamné à dix mois de prison auxquels s'ajoute la révocation partielle d'un précédent sursis à hauteur de 12 mois. Il a été maintenu en détention. Son acolyte a été condamné à quatre mois de prison avec sursis assortis d'un travail d'intérêt général de 105 heures. Ils devront dédommager la ville de Cherbourg, partie civile, à hauteur de 2 040 €.

 

Leur presse (Ouest-France), 12 octobre 2010.

 

Publié dans Expression

Commenter cet article