Sur Facebook, des policiers publient des photos, se lâchent... et dérapent

Publié le par la Rédaction

Un article publié mercredi par les Inrocks relance le sujet : sur Internet, plus particulièrement sur les réseaux sociaux, et plus particulièrement encore sur Facebook, certains policiers se lâchent.

 

Et n'hésitent pas à publier des photos d'interventions (contrôles, manifestations…) qu'ils commentent de manière le plus souvent moqueuse, quelquefois plus que «limite», voire certaines fois implicitement raciste.

 

Un des commentaires cités par les Inrocks, illustrant la photo d'une femme et un enfant noirs passant à côté d'un CRS : «Je dirais bien un truc mais c'est pas bien.» Un autre lui répond : «J'ai deviné lol idem mais je me tais.»

 

Dans le reportage de France 3 ci-dessous réalisé suite à cet article, le secrétaire général du syndicat de police Alliance, Denis Jacob, reconnaît que certains propos «sont limites», mais affirme qu'ils ne sont «pas racistes ni autre». Sans les cautionner, il les explique notamment par le fait que les réseaux sociaux sont «un espace de libre-échange, qui n'autorise pas tout bien évidemment, mais qui pour le moins permet de relâcher un peu la pression que peuvent subir les fonctionnaires de police quotidiennement sur le terrain et qui sont régulièrement pris à partie».

 

 

C'est vraisemblablement ce genre de comportement, entre autres, qui avait motivé la DGPN (direction générale de la police nationale) à inciter ses troupes à la prudence sur les réseaux sociaux. Le Post avait à l'époque publié une enquête sur ce sujet.

 

Le Post, 24 mars 2011.

 


Commenter cet article

Aspasie 26/03/2011 20:15



Merci au JL  de ne pas lâcher (là dessus non plus...)


L'alliance je m'en servirais bien pour en étranglll...


«Je dirais bien un truc mais c'est pas bien.»


Comme écrivait cet l'enf....