Soutien Patoche à Poitiers les 18 & 19 novembre

Publié le par la Rédaction


Suite aux évènements du 10 octobre survenus à Poitiers, Patrick Dubreucq a été incarcéré à la prison de Vivonne. Jugé coupable d’avoir lancé une pile en direction des forces de lordre, il a été condamné à huit mois de prison, dont quatre mois ferme. Parce quil vit de minima sociaux, la justice na pas considéré quil présentait les garanties nécessaires à sa remise en liberté. Son procès en appel aura lieu le jeudi 19 novembre à 16h30 au palais de Justice de Poitiers.

Le Comité poitevin contre la répression des mouvements sociaux, composé d
individus soutenus par des associations, des syndicats et des partis politiques (Alternatifs Poitiers, les Verts-Vienne, le Nouveau parti anticapitaliste, lOrganisation communiste libertaire, le Parti de gauche 86, la section de Poitiers du Parti communiste français, SUD Éducation 86 et SUD Étudiants Poitiers), ainsi que le collectif Justice pour tous appellent à deux nouveaux rassemblements :
— Le 18 novembre à 18 heures devant le palais de Justice de Poitiers, pour exiger l’acquittement de Patrick ;
— Le 19 novembre, toujours au palais de Justice, pour lui témoigner notre soutien lors de ce nouveau procès.

À Tours, les organisations SUD Solidaires, le Collectif départemental de soutien aux sans-papiers, le NPA, Alternative libertaire et les Amis de Demain le grand soir appellent également à un rassemblement mercredi 18 novembre, à 18 heures, place Jean-Jaurès. Elles proposent aux Tourangeaux qui le peuvent de participer au rassemblement et au procès en appel le lendemain à Poitiers en organisant un covoiturage.

Le procès en appel de Samuel Bastard et de Jean-Salvy Compte — qui, comme Patrick Dubreucq, avaient été écroués après leur procès le 12 octobre dernier — devait se dérouler le 10 décembre prochain ; il a été reporté au 14 janvier 2010. Comme Patrick Dubreucq, ces deux étudiants sont des boucs émissaires ; ils ont été condamnés à six mois de prison, dont un ferme, mais, contrairement à Patrick, Samuel et Jean-Salvy ont été remis en liberté le 23 octobre. Trois autres personnes (Charles, Léo et Candice), condamnées à de lourdes peines de prison avec sursis pour des faits aussi dérisoires que les trois précédemment citées, passeront en appel ce même 14 janvier.

Enfin, le 5 janvier 2010 aura lieu le procès d
une mineure, et, le 23 février, celui de Sarah et dAngel pour refus de prélèvement dADN. Quant aux trois personnes qui ont été arrêtées le 17 octobre, on ignore toujours le sort qui leur est réservé.

Pour la justice, contre la répression,
continuons la mobilisation !


Face à la police - Tours, 15 novembre 2009.

Commenter cet article