Soutien aux prisonniers politiques mapuche en grève de la faim

Publié le par la Rédaction

 

Bonjour à toutes et tous,

 

Depuis lundi 12 juillet, au Chili, 15 prisonniers politiques mapuche de la prison de Temuco et 5 prisonniers politiques mapuche de la prison d’El Manzano de Concepcion sont en grève de la faim pour une période indéfinie. Depuis, 8 prisonniers mapuche de la prison d’Angol, un prisonnier de la prison de Valdivia et depuis le 29 juillet, deux prisonniers de la prison de Lebu ont rejoint leur mouvement de grève de la faim.

 

Le 12 août prochain marquera le premier mois accompli de cette grève de la faim, mais ce sera aussi le jour anniversaire de la mort tragique — le 12 août 2009 — de Jaime Mendoza Collio, jeune Mapuche âgé de 24 ans de la communauté Requem Pillan, dernière victime mapuche assassinée par la police lors d’une récupération de terres. Jaime, père de deux enfants, était un ami d’Alex Lemun, lui aussi assassiné par la police en novembre 2002 durant une récupération de terres.

 

Des comités, des associations ont déjà organisé à Bruxelles, à Stockholm des rassemblements devant les ambassades chiliennes. De nombreuses manifestations se déroulent depuis plusieurs semaines au Chili pour soutenir les revendications des prisonniers politiques mapuche en grève de la faim :

— Suppression de l’application de la loi anti-terroriste appliquée aux revendications mapuche ; 
— Suppression  du recours à la justice militaire dans les conflits mapuche ; 
— Droit à un procès juste et équitable sans montages politico-judiciaires ni procès viciés par l’utilisation de témoins «sans visage» et de pratiques violant les droits humains fondamentaux (extorsion d’aveux par la torture physique et psychologique) ; 
— Liberté à tous les prisonniers politiques mapuche détenus dans différentes prisons de l’État chilien ; 
— Démilitarisation des zones mapuche.

 

Quoique nous soyons en période estivale ici en France, nous souhaitons manifester notre solidarité en manifestant le jeudi 12 août à partir de 17 heures jusqu’à 20 heures devant l’ambassade du Chili. Auparavant une délégation de représentants d’associations remettra une lettre au président Piñera avec copie à l’ambassadeur.

 

Pour ceux et celles qui ne sont pas encore partis en vacances, nous comptons sur votre présence.

 

Salutations solidaires.

 

Association Terre et Liberté pour Arauco 
Dissent mailing list, 4 août 2010.

 

Commenter cet article