Soutien aux militant-es victimes de la répression

Publié le par la Rédaction

Alternative Libertaire apporte son soutien aux quatre personnes de Tours, membres de RESF37 et de SOIF D’UTOPIES, poursuivis en diffamation par le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux ainsi que par trois préfectures, pour avoir fait un rapprochement entre leurs pratiques actuelles et certaines pratiques employées sous l’occupation.

 

C’est une nouvelle expression de la politique de criminalisation des luttes, d’intimidation et de répression de l’engagement militant, ici en faveur du soutien aux sans papiers et de la lutte contre les expulsions, et une volonté de museler la liberté d’expression. Après l’affaire des Six de Pau poursuivis dans le même cas et le même type de comparaison pour outrage, les poursuites contre Alain Évillard de Poitiers pour avoir comparé le procureur du procès du 12 octobre 2009 à Maurice Papon, c’est au tour de militants tourangeaux et militantes tourangelles d’être poursuivis.

 

Les poursuites qui sont annoncées contre deux sites, Le Jura Libertaire et indymédia Grenoble sont à rapprocher aussi de cette politique qui vise à encadrer et restreindre la liberté d’expression.

 

Alternative Libertaire se joint au collectif de soutien aux Quatre de Tours pour exiger la relaxe des personnes poursuivies et au-delà participer à faire reculer les autorités dans leurs velléités répressives contre les mouvements sociaux et contre la liberté d’expression.

 

Alternative Libertaire, 1er août 2010.

 


Commenter cet article