Soutien aux inculpés de Chambéry : Vendredi 20 novembre à Toulouse

Publié le par la Rédaction


Le 30 avril, dans une usine désaffectée près de Chambéry, il y a eu une explosion qui a coûté la vie à Zoé et gravement blessé Mike, son copain. Cela a donné lieu à une hystérie sécuritaire sans précédent dans l’agglomération chambérienne : descente de police à l’espace autogéré des «Pilos» le 4 mai. Interpellations par la Sous-Direction Anti-Terroriste (la même qu’à Tarnac) avec la douceur qu’on imagine, et enfermement de plusieurs personnes jusqu’au procès qui aura lieu… on sait pas quand.

Face à la justice c’est le fait d’avoir un «profil présentable» (avoir un emploi, un logement) qui détermine du sort d’une personne. Mike et Zoé et leur amis ont déjà payé cher ce qui n’est qu’une expérience scientifique comme l’a dit Mike au juge d’instruction qui l’a interrogé. Mais ça ne suffit pas à la justice qui continue de s’acharner sur Mike mais aussi ces proches. Une personne est actuellement en prison, quatre sont sous contrôle judiciaire, ce qui signifie que leur «liberté» consiste à devoir rester chez elles et ne pouvoir sortir de chez elles que pour des «bonnes raisons» comme aller au travail ou pointer au commissariat. Pourtant, sur internet circulent de nombreuses vidéos d’expériences scientifiques similaires, sans que leurs auteurs subissent la même répression. Mais, les enquêteurs eux-mêmes l’ont avoué, le département antiterroriste ne se serait jamais déplacé si Mike et Zoé n’avaient pas été fiché-e-s comme proches des idées libertaires. Peu importe le fait que les seules victimes soient Mike et Zoé, et peut-être quelques vitres dans un entrepôt désaffecté.

Les personnes inculpées, en plus d’avoir perdu une amie, d’avoir dû subir le déchaînement des médias locaux sur leur compte, se retrouvent prises dans une procédure judiciaire longue et coûteuse et risquent de lourdes peines.

Concert de soutien vendredi 20 novembre
au Katénaire, 14 rue Dequé à Toulouse


À Zoé

Indymedia Toulouse, 18 novembre 2009.

Nous avons encore et toujours besoin de récupérer des sous pour les copains, payer les avocats et aider pour les mandats.
Nouvelle adresse pour faire parvenir vos dons :
Les inculpés
Locaux de Solidaires
210 rue François-Guise
73000 Chambéry

Commenter cet article