Soutien à la Bibliothèque Alternative de Tolbiac !

Publié le par la Rédaction

La démocratie à l’université ou le contrôle des mœurs ?

Depuis la rentrée, sans doute pour mieux cadrer avec la nouvelle exigence d’efficacité de notre pimpante université-entreprise, le pouvoir administratif et ses avatars syndicaux ont décidé de se débarrasser une fois pour toute de toutes les voix discordantes qui pourraient s’élever contre la marche joyeuse du progrès et de la rentabilité.

Désormais toute initiative étudiante doit être soumise à l’aval des instances dirigeantes de l'université soit l’administration et l’UNEF, bien sûr, «syndicat majoritaire» représentatif des presque 5% d’étudiants de Paris I qui mettent de temps en temps un bulletin dans une urne au trois quarts vide. Obtenir une salle pour discuter, organiser une rencontre ou une projection est devenu impossible sans passer par un élu légitime au regard de l’administration. Pour compléter cette politique de la censure, la volonté annoncée de redistribuer les locaux associatifs en fonction des prochains résultats électoraux menace de fermeture tous les lieux hébergeant des initiatives à visée non électoralistes.

Dans ce contexte, la Bibliothèque Alternative de Tolbiac est une des cibles favorites. Sans aucun moyens ou subventions extérieures (par exemple sans permanent payé au smic à s’emmerder entre une photocopieuse et un distributeur de soda payants), elle n’a clairement pas l’intention de prétendre à un pouvoir faussement décisionnaire issu d’élections faussement représentatives !

Nous revendiquons le droit d’accès à des locaux associatifs à toute organisation ayant une activité effective et utile pour penser l’université autrement qu’en tant que bien de consommation !

Nous faisons preuve de notre activité, en dépit des pressions de l’administration. Depuis sa création en hiver 2007, les usagers de la Bibliothèque y ont entassé près de 500 ouvrages de valeur intellectuelle, des revues ou encore des DVD. Ils ont créé un réseau de convivialité entre étudiants, ce qui a permis d’organiser des projets concrets (repas à prix libre, rencontres comme celle autour du livre À ceux qui se croient libres, soutien à différents mouvements, y compris en dehors de la fac et bientôt un débat entre assos, profs et étudiants en écho à la semaine anticoloniale des 22 à 27 février !). Nous refusons d’abandonner ce projet : chercher à créer ce que pourrait être une université où le savoir s’acquiert autant dans les livres que dans l’échange, le partage et l’action.

Pour la libre expression des étudiants ! Pour l’ouverture de lieux destinés à accueillir leurs initiatives !

Afin de continuer à faire valoir les principes que nous défendons, nous avons besoin de votre soutien ! Venez nous voir au local B.906, écrivez-nous des lettres de soutien, signez la pétition !

La BAT : qu’est-ce que c’est ?
La BAT est une association culturelle, gérée par ses usagers, qui pérennise depuis 2007 la tenue d’un espace d’échange et de gratuité au sein du centre PMF de Paris-1, où se partagent et se discutent plus de 500 ouvrages, revues et DVD porteurs d’une culture reléguée à la marge dans un espace public aseptisé.
Le principe est simple : quiconque donne un document peut en emprunter à son tour et participer à la gestion de l’association.
RDV au 9e étage, en B.906, tous les lundis et vendredis, de 14h à 18h !

Publié dans Éducation

Commenter cet article