Saynète anti-OGM en marge du carnaval de Pontarlier

Publié le par la Rédaction


Lors du défilé du carnaval à Pontarlier, on m’a enrôlé pour faire le scientifique fou qui perd contrôle sur une expérience de manipulation génétique. Et me voilà avec six autres camarades à jouer une petite représentation de trois minutes trois fois de suite à cinquante mètres d’intervalle (en dehors du cortège carnavalier), mais devant cent personnes.
Le but ? Faire comprendre aux gens qu’avec les OGM on ne maîtrise pas tout.


On prend une personne dans le public, on s’assure qu’elle est en bonne santé grâce à du matériel médical, on lui injecte une dose d’OGM en cartouche pour vulgariser la chose, et on la fait rentrer à l’arrière de la chambre de transformation. Quelques instants se passent, une sirène d’alarme alimentée par une batterie 12V déclenche notre panique et le monstre sort : c’est un Alien de 2,40 m fait avec de la récup’ (il est à vendre pour ceux qui veulent). On court dans tous les sens et on le fait re-rentrer dans sa cabane.



La personne volontaire sort et tout redevient normal, comme avant !!! On peut donc faire confiance aux scientifiques (c’est de l’IRONIE).

On a fait ça en une semaine, deux réunions et aucune étiquette, aucun parti, on a tiré au plus simple.

À bientôt pour de nouvelles aventures.

C.G., 24 février 2010.


Publié dans Terre et environnement

Commenter cet article

Eliane SUSINI-GRIFFOULIERE 09/03/2010 12:05


Bravo pour cette action ! une bonne mise en scène vaut parfois mieux que de longs discours.