Salutations aux travailleurs grévistes de la France

Publié le par la Rédaction

 Communiqué de la Confédération révolutionnaire des anarchistes-syndicalistes de Makhno (RKAS de N.I. Makhno)

 

Salutations aux travailleurs grévistes de la France

 

Depuis deux mois, la France du travail mène une lutte contre la réforme des retraites du gouvernement de Sarkozy. Le secteur pétrolier, les cheminots, les ouvriers portuaires sont en grève. D’autres catégories de la classe ouvrière, des employés, des étudiants, des lycéens font également la grève et protestent. Les manifestants bloquent des raffineries de pétrole et des bureaux de grandes entreprises, des ports maritimes et des centres d'affaires, des mairies et des préfectures. Presque chaque jour, arrivent des rapports sur les nouvelles grèves, manifestations, piquets et affrontements avec la police. Dans de nombreuses villes se créent des fonds et des caisses de solidarité financière. Le nombre de participants au mouvement de protestation est de l’ordre de plusieurs millions.

 

La classe dirigeante ne se gène pas pour passer à des mesures répressives en espérant faire baisser la chaleur de la contestation : outre les «traditionnelles» interpellations des militants par la police, ont lieu des pratiques de limitation du droit de grève par des autorités locales.

 

Dans ces circonstances, nous, anarcho-syndicalistes de l'Ukraine, de la Russie, de la Géorgie, de la Lettonie, d’Israël et de l'Allemagne, déclarons notre soutien inconditionnel à nos frères de classe — aux travailleurs de la France. Nous déclarons notre solidarité pour votre lutte menée dans l'intérêt des travailleurs du monde entier. Car nous savons que si la classe ouvrière d'un pays renonce à certains de ses droits, cela serait un signal pour les gouvernements et les capitalistes d’autres pays pour entamer l'offensive généralisée contre les travailleurs.

 

Nous saluons les travailleurs de l’Angleterre, de la Belgique, du Brésil et d'autres pays ayant soutenu leurs homologues français par des manifestations, des piquets devant les ambassades françaises et par d'autres actions. Vive la solidarité internationale de la classe ouvrière de tous les pays !

 

Nous nous souvenons comment, au début du siècle dernier, la classe ouvrière de la Russie et de la France a montré, pour la première fois dans l'histoire, sa puissance en s’organisant pour entreprendre la grève générale. Nous nous souvenons des victoires qui ont été atteintes alors, en 1905 et 1906, par nos ancêtres. Cet exemple de lutte réussie nous inspire aujourd'hui, nous donne confiance en nos forces et nous rassure dans la possibilité d’une victoire pour la cause du travail.

 

Nous sommes convaincus que, après avoir obtenu l'annulation de la réforme des retraites de Sarkozy, le mouvement ouvrier ne se reposera pas sur ses lauriers et poursuivra l’offensive contre son ennemi — le système capitaliste et la domination de la classe bourgeoise. Vive le MOUVEMENT DE RÉSISTANCE DES TRAVAILLEURS ! Vive un monde sans violence ni exploitation, un monde sans gouvernements ni guerres, un monde de véritable liberté, d’égalité et de fraternité !

 

RKAS de N.I. Makhno, 29 octobre 2010 
Traduit du russe le 5 novembre.

 


Publié dans Colère ouvrière

Commenter cet article