Romans-sur-Isère, deux ans après...

Publié le par la Rédaction

Romans-sur-Isère : Deux nuits de violences urbaines

 

Mercredi, de 20 heures à minuit, l’avenue du Maquis, qui longe le quartier de la Monnaie, a été le théâtre de violences urbaines.

 

 

Deux voitures, une Ford Fiesta et une Peugeot 405, ainsi que plusieurs poubelles et du mobilier urbain ont été volontairement incendiés.

 

Des incidents qui surviennent deux ans après le décès d’un jeune homme, domicilié quartier la Monnaie. L’adolescent au volant d’une voiture volée, était poursuivi par les policiers quand il a perdu la vie dans un dramatique accident.

 

Ce mercredi soir, à l’arrivée des sapeurs-pompiers et des policiers du commissariat romanais, une trentaine d’individus les a caillassés. Les secouristes et fonctionnaires de police ont ainsi été pris pour cible lors de chaque intervention relative à un incendie à proximité de l’avenue du Maquis.

 

Pompiers, policiers et automobilistes pris pour cible

 

Deux véhicules de la police nationale ont par ailleurs été dégradés. Trois policiers romanais, visés par des jets de projectiles, ont également été blessés aux bras.

 

Des forces de l’ordre, rapidement renforcées par des hommes du commissariat de Valence ont réussi à ramener le calme vers minuit.

 

Au cours de la même nuit, plusieurs véhicules circulant avenue du Maquis ont été également caillassés. Un jeune mineur, interpellé en flagrant délit, a été placé en garde à vue dans la soirée. Il sera prochainement convoqué devant le juge des enfants.

 

Opération de sécurisation menée jeudi soir

 

Dans la nuit de jeudi à vendredi, une opération de sécurisation a été menée, sur le quartier, par les forces de l’ordre.

 

Au cours de celle-ci, deux voitures et plusieurs poubelles ont à nouveau été détruites par des incendies.

 

Leur presse (Le Dauphiné Libéré), 2 octobre 2010.

 


Commenter cet article