Répression : Faire face à la police et à la justice

Publié le par la Rédaction

 

Les coups de pression des flics se font de plus en plus nombreux (voir par exemple l’article Manif anti-carcérale : récit). Les enquêtes préliminaires et les perquisitions se multiplient tous azimuts (voir par exemple l’article Autour des arrestations du 15 février à Paris). Les gardes à vue et les prélèvements ADN deviennent un quotidien de plus en plus partagé (voir l’article Gav pour des étudiants de Tolbiac). Les expulsions de sans-papiers, après rafles et passage au CRA, ne font qu’augmenter (Derrière les barbelés du camp Besson… ou encore Rafles dans le quartier la Chapelle).


Face à la répression, il est nécessaire de s’organiser collectivement. Et il ne faut pas se laisser impressionner pour lâcher le minimum et ne pas faciliter le travail des flics… Par exemple, il est tout à fait possible de ne pas se rendre à une convocation, de ne rien déclarer ni signer en garde à vue, de ne pas donner son profil ADN ni ses empreintes digitales, de s’organiser pour préparer une bonne défense le jour du procès, etc.

Pour cela existent quelques outils, souvent sous la forme de petits guides que chacun peut imprimer, photocopier et faire tourner… Quelques pistes :

— Sur la GAV : Manuel de survie en garde à vue (et le pdf) 
— Contre le fichage ADN et pour contrer l’utilisation de l’ADN en justice : le site adn.internetdown.org (et la brochure au format pdf) 
— Face à la police, face à la justice : le site guidejuridique.net (pdf) 
— Le guide S’organiser contre l’expulsion - Que faire en cas d’arrestation ? sur le site sanspapiers.internetdown.org


Voir aussi :

Une liste de caisses de solidarité 
Le site Actujuridique.net 
— D’autres brochures sur le thème «Prison, justice, répression» sur infokiosques.net


Indymedia Paris, 5 avril 2010.

 


Commenter cet article