Rennes : Violents affrontements place de la mairie - 18 décembre

Publié le par la Rédaction

Violents affrontements place de la mairie entre la police et des manifestants

 

Cet après-midi, des sympathisants anarchistes se sont mêlés à la manifestation organisée, à Rennes, par le réseau «Logement pour toutes et tous».

 

Les manifestants opposés à la loi Loppsi 2 qui prévoit l’interdiction de l’habitat léger (tente, yourte, mobil-home…), sont ensuite remontés place de la Mairie où ils ont perturbé le spectacle diffusé sur la façade de l’hôtel de ville en allumant un feu de palettes.

 

À 18h45, les pompiers, appelés pour éteindre le feu, n’ont pas reçu un bon accueil. Les policiers sont alors intervenus. De violents affrontements ont eu lieu entre les manifestants et la police qui a lancé des gaz lacrymogènes pour les disperser.

 

 

 

 

 

Leur presse (Ouest-France), 18 décembre 2010.

 

 

Loi Loppsi : une manifestation dégénère place de la mairie [ 19h09]

 

Une manifestation contre la loi Lopsi a dégénéré à Rennes, ce samedi, place de la mairie. 
Section d'intervention et police municipale confondue, une quarantaine de policiers sont toujours sur les lieux, place de la mairie à Rennes. Ils font face à près d'une centaine de manifestants, pour certains membres de l'extrême-gauche.

 

Ce samedi, dans l'après-midi, en plein rush pour les courses de Noël, une manifestation anti loi Loppsi 2 a dégénéré. Des manifestants avaient allumé un feu de palettes à proximité du petit manège. Ces derniers se sont ensuite opposés aux pompiers venus éteindre les flammes. Les forces de l'ordre sont alors intervenus.

 

À l'heure où nous écrivons ces lignes, des affrontements ont toujours place de la mairie.

 

 

Affrontements en centre-ville après une manifestation [20h55]

 

Une manifestation a dégénéré à Rennes, ce samedi vers 18h30, place de la mairie. Des affrontements se sont déroulés dans les rues du centre-ville entre la police et une quarantaine de militants.

 

Tirs de grenades lacrymogènes contre projectiles en tous genres. Depuis 18h40 ce samedi, la police est aux prises avec une petite cinquantaine de militants.

 

En plein rush de Noël, une manifestation contre la loi de sécurité, Loppsi 2, a dégénéré. Selon les premiers éléments recueillis sur place, des manifestants avaient allumé un feu de palettes «pour se réchauffer» à proximité du petit manège de la place de la mairie, à l'issue de la manifestation. Ils se seraient ensuite opposés à l'intervention des  pompiers venus éteindre les flammes. Les forces de l'ordre, stationnées à proximité, ont donc décidé d'évacuer les lieux. C'est à ce moment là que les choses ont dégénéré.

 

Matraque, lacrymo et insultes

 

Des affrontements ont eu lieu place de la mairie et alentours. Ils opposent une quarantaine de militants et une cinquantaine de policiers, sous les yeux de chalands médusés. La section d'intervention est mobilisée. Tout comme la police municipale. Plusieurs poubelles ont été incendiées. Les policiers ont essuyés des jets de canettes de bière. Ils ont répondu par des coups de matraque, des tirs de flash ball et des jets de gaz lacrymogène.

 

Vers 20h, les forces de l'ordre sont rentrées au commissariat non sans essuyer quelques insultes. Il n'y a pas eu d'interpellations.

 

Leur presse (Le Mensuel de Rennes), 18 décembre.

 


Commenter cet article