Réforme des retraites : Provocation policière au Havre

Publié le par la Rédaction

 

Au Havre, les CRS ont fermement délogé les manifestant-e-s qui occupaient cet après-midi des voies de la gare SNCF. Retour en images.

 

La manifestation havraise contre la réforme des retraites a réuni 40'000 personnes calmes mais déterminées ce matin. Pour appuyer ses revendications, l’intersyndicale a décidé de se rendre à la gare SNCF pour occuper les voies ferrées dans l’après-midi. Quelques dizaines de syndicalistes du privé et du public, rejointes par des lycéens et des étudiants, ont empêché le mouvements des trains durant une trentaine de minutes.

 

 

 

 

 

 

Alors que le blocage allait se lever spontanément pour rejoindre l’assemblée générale prévue à 17 heures à la Maison des syndicats, les CRS, certains armés d’un flasball, ont fait irruption pour dégager vigoureusement les voies. Une intervention musclée aussi ridicule que disproportionnée qui a surpris les responsables syndicaux. «Ah, c’est comme ça ? Bravo la police de Sarkozy ! C’est de la provocation, on s’en souviendra !», a prévenu un militant de la CGT dans un concert de trompettes, de sifflets et de slogans.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle est belle la politique sécuritaire du gouvernement quand elle agresse des gens légitimement inquiets pour leur avenir et celui de leurs enfants. Ne nous laissons pas (re)traiter comme des chiens.

 

Paco - Le Post, 23 septembre 2010.
Photothèque du mouvement social.

 


Publié dans Colère ouvrière

Commenter cet article