Qui sont ces flics en civil dans nos manifestations ?

Publié le par la Rédaction

Lors d’une conférence de presse donnée aujourd’hui, mercredi 27 octobre, le préfet du Rhône, Jacques Gérault a reconnu le fait que des policiers se font régulièrement passer pour des manifestants. Sans nous étonner, il a même ajouté qu’«il y a une tradition dans la police d’infiltrer la population, ils le font couramment».

 

Là où le préfet nous surprend plus, c’est que contrairement à ce que l’on a coutume de penser, ces flics ne font pas (selon ses dires) parti des Brigades anti-criminalité (BAC). Il précise : «Deux de ces policiers ont sauvé des personnes à l’occasion de prises d’otages et ils ont fait l’objet plusieurs fois d’une médaille pour acte de courage et de dévouement.»

 

À partir de là, qu’en déduire ? Ce ne sont pas les ex-RGs qui agissent lors de prises d’otages, ni la BAC. En règle générale, c’est le GIPN, le Raid, la BRI ou le GIGN qui interviennent.

 

Parmi les hommes en noirs avec leurs autocollants CGT qui courent à nos côtés en manifs et qui nous arrêtent, il y a donc des hommes des unités d’élite de la police. Pour autant, il ne faut pas tomber dans la paranoïa. Ne nous en faisons pas, la BAC et les services de renseignements sont là eux aussi, habillés en civils. Quoiqu’il en soit, prenons garde lors des actions.

 

Indymedia Paris, 27 octobre 2010.

 


Publié dans Colère ouvrière

Commenter cet article