Quand des élus n'ont plus que Cheyssieu pour pleurer

Publié le par la Rédaction

Cheyssieu : Des élus visés par des actes de vandalisme

 

L’information a été révélée tardivement afin de permettre le bon déroulement de l’enquête.

 

 

Dans la nuit du 6 au 7 août, les gendarmes sont alertés pour un feu de véhicule à la sortie est du village. Il s’agit du véhicule du premier adjoint au maire, incendié dans la cour de son domicile. Par ailleurs, le véhicule du maire «a lui aussi été réduit à l’état d’épave», au domicile de l’élu.

 

Enfin, de très grosses dégradations ont été commises sur le portail électrique fermant l’enceinte de la salle d’animation. Celui-ci a été plié avec une voiture bélier enflammée. Les malfaiteurs auraient ainsi tenté d’incendier l’équipement municipal avec un véhicule volé.

 

Les élus, particulièrement le maire et les adjoints que nous avons rencontrés, tout comme l’ensemble de la population cheyssinoise, ne manquent pas de se questionner. Des témoins ont été interrogés, mais leurs éléments n’ont pas encore permis de retrouver les auteurs des faits.

 

L’enquête est toujours en cours du côté de la gendarmerie de Saint-Clair-du-Rhône qui attend les résultats des prélèvements et des indices analysés à Lyon.

 

Leur presse (Daubé), 5 septembre 2010.

 


Publié dans Agitation

Commenter cet article