Procès de la tentative d'évasion de Lons (Jura)

Publié le par la Rédaction

Lons-le-Saunier : deux et trois ans de prison pour la tentative d'évasion de la maison d'arrêt

 

Journée placée sous très haute surveillance au centre-ville de Lons : les quatre détenus qui ont tenté de s'évader de la maison d’arrêt de Lons-le-Saunier en novembre dernier, étaient jugés cet après-midi au tribunal. Encourant cinq ans de prison, ils ont finalement été condamnés pour trois d'entre eux à trois ans de prison et deux ans pour le quatrième, les faits ayant été requalifiés pour ce dernier en violences.

 

 

Pour mémoire, samedi 27 novembre, quatre détenus, âgés d’une vingtaine d’années, avaient tenté de faire le mur, blessant au passage quatre surveillants.

 

Arrêtés par la police, ils étaient passés en comparution immédiate où un délai pour préparer leur défense leur avait été accordé.

 

Leur presse (Le Progrès), 3 janvier 2011.

 

 

Évasion ratée : prison ferme

 

Les quatre détenus qui avaient tenté de s'évader de la prison de Lons-le-Saunier fin novembre ont été condamnés à des peines de deux à trois ans de prison ferme, aujourd'hui par le tribunal correctionnel de la ville. Le ministère public avait requis 5 ans d'emprisonnement pour les quatre hommes, âgés d'environ 25 ans.

 

L'un d'entre eux a écopé de deux ans alors que les trois autres, coupables de «tentative d'évasion aggravée avec violence» ont été condamnés à trois ans d'emprisonnement. Trois surveillants avaient été blessés le 27 novembre à la maison d'arrêt de Lons-le-Saunier (Jura) lors de cette tentative d'évasion.

 

Les détenus s'étaient emparés des clés pour s'évader. Des membres des équipes régionales d'intervention et de sécurisation (ERIS) avaient été dépêchés sur place dans la soirée depuis Strasbourg. La maison d'arrêt de Lons-le-Saunier accueille une cinquantaine de détenus, en détention provisoire ou condamnés à de courtes peines.

 

Leur presse (Agence Faut Payer), 3 janvier.

 


Commenter cet article