Perturbation de l'atelier urbain à Nantes

Publié le par la Rédaction

Du purin dans la nécropôle

 

Vendredi 24 septembre, une joyeuse bande s’en est allée stopper une conférence de «latelier urbain». 
Latelier urbain : trois jours de visites, petits fours et conférences. Au programme desquelles : «penser à grande échelle», «la culture : accélérateur de métropôle», «construire léco-métropôle» et «passer dune métropôle en projet à une métropôle terre de projets» … avec du beau gratin pour animer tout ça. En fin de journée, cest un gros paquet dhuiles locales qui sont là : J.-M. Ayrault, P. Maréshal, J. Batteux, le maire de Rennes, celle du Pellerin, le député maire de Guérande… Illes sont interrompus par les cris de «non à laéroport» et «nous ne nous laisserons pas aménager !» Suivent un lâcher de purin et un lâcher de ballons qui vont coller une alarme hurlante au plafond. Bonne chance pour poursuivre les discussions… 
Le papier qui traînait dans le coin :

 

SALUTS DISGRACIEUX. Aujourdhui, on se présente à vous, décideurs et urbanistes, sans compromission, pour vous montrer à quel point vos puantes méthodes nous font gerber !

 

POURQUOI VOUS TRAVAILLEZ À GRANDE ÉCHELLE ? Pour renforcer toujours votre main-mise sur la vie des gens et renvoyer tous les anonymes à leur petitessse ou impuissance. Nous vivons dans un système totalitaire où chaque espace de nos vies doit être géré par une administration qui nexiste jamais que pour organiser la rentabilité économique de nos existences. Tout ce qui échappe à cette logique peut être écrasé par un nouveau décret ou les velléités dun ingénieur entêté dun nouveau projet.

 

ET VOUS USEZ DE LA CULTURE… (avec un grand C, pas celle qui nous appartiendrait mais le faire-valoir de notre société de classes), vous en usez pour participer à lillusion dune diversité créatrice libre et individuelle tandis que les métropôles se sont fondées sur lacculturation massive à un unique mode de vie. Votre société du spectacle a baîllonné les communautés. Lessor industriel a déraciné nos êtres, tendant à nous faire convoiter un meilleur niveau de vie.

 

LA MORALE EST AU VERT, notre société industrielle ruine le simple espoir de respirer. Alors vous sautez sur loccasion pour «responsabilser» les mauvaises consciences, éco-isoler vos citoyens en travestissant le capitalisme. Un aéroport Haute Qualité Environnementale, une éco-métropôle… ces projets saccordent à bitumer les espaces de diverses formes de vies et à déporter les populations.

 

CESSEZ DE NOUS COLONISER ! Limpérialisme économique ne laisse personne tranquille. La peur, intimée par lécole et la télé assoit sa tyrannie. En ces temps de crise, lincessante urbanisation ne cesse dappauvrir nos vies. Si vous voulez réellement vivre sur une terre de projets, cessez dimposer les vôtres !

 

Nous, on na quune chose à vous dire : DÉGAGEZ, ON NE VOUS LAISSERA PAS NOUS AMÉNAGER ! 

 

Indymedia Nantes, 25 septembre 2010.

 


Commenter cet article