Ouverture de 13 centres de rétention provisoires en Italie, le premier en fonction depuis hier

Publié le par la Rédaction

 

En Italie l'ouverture de 13 CIE (centres d'identification et d'expulsion) temporaires est prévue pour y dispatcher les personnes qui en ce moment parviennent à traverser la Méditerranée et à atteindre Lampedusa. Plusieurs personnes et associations s'interrogent sur le statut juridique de ces nouveaux lieux d'enfermement temporaire.

 

Le premier de ces CIE a ouvert à Manduria sur une ancienne base militaire où de grandes tentes ont été dressées pour y mettre les exilés. Il peut pour le moment contenir 1000 personnes, il est prévu qu'il puisse bientôt en enfermer 3000. Militaires, policiers et pompiers assurent la surveillance et une barrière métallique de 2 mètres de haut entoure le camp.

 

Dès hier une centaine de personnes enfermées dans le camp de Manduria ont pu s'enfuir mais beaucoup d'entre elles ont été reprises.

 

Deux liens en italien :

http://www.meltingpot.org/articolo16562.html 
http://www.lagazzettadelmezzogiorno.it/notizia.php?IDNotizia=414982&IDCategoria=11

 

Liste Migreurop, 28 mars 2011.

 


Commenter cet article