Organisation anti-LOPPSI Dimanche 2 janvier à Boulogne-sur-Mer

Publié le par la Rédaction

Depuis plus d'un an et dans le plus grand secret le gouvernement prépare la loi LOPPSI 2. Cette loi passera en deuxième lecture au Sénat les 18, 19 et 20 janvier 2011.

 

Ce «fourre-tout» liberticide va permettre à l'État d'expulser arbitrairement les occupants de logements illicites, d'envoyer en prison ceux qui tentent de se débrouiller comme ils peuvent, et notamment augmente de manière intolérable l'impunité de l'État. Elle permet la censure et le filtrage du net par le gouvernement, confère au préfet des droits normalement réservés au système judiciaire et ouvre les portes d'une science-fiction sécuritaire. La prolifération des caméras de surveillance, le fichage informatique généralisé à la quasi-totalité de la population, la création d'une milice de réserve, l'extension des pouvoirs des policiers municipaux à ceux d'officier de police judiciaire sont les fers de lance de cette nouvelle loi.

 

Depuis quelques semaines des mouvements spontanés de citoyens crient au scandale face à cet élan dictatorial du gouvernement. Vous n'en n'avez pas entendu parler car les médias brillent par leur silence sur le sujet, les syndicats n'ont pas pour mission de lutter contre le totalitarisme, aucune association n'existe pour lutter en faveur de nos libertés individuelles et l'opposition n'a plus de poids dans le pays.

 

Il est encore temps de refuser que l'État mette le peuple en prison sous prétexte de garantir sa sécurité. Je ne fais ici que relayer la grogne qui se répand dans tout le pays et je vous invite à venir discuter sur ce sujet dimanche 2 janvier à partir de 16h place Dalton, comme l'ont fait des milliers de personnes dans le pays ces derniers temps. Les manifestations qui se sont déroulées dernièrement montrent que les citoyens peuvent faire beaucoup en mettant en commun leurs forces, leurs moyens, et leur aspiration à la liberté.

 

Je vous laisse le temps de vous renseigner sur le sujet. Le meilleur moyen est d'aller sur internet : des gens comme vous et moi ont créé des sites pour relayer l'info : loppsi.fr, millebabords.org, le site du Syndicat de la magistrature, le Jura libertaire, Indymedia, et beaucoup d'autres. Prenez l'initiative de défendre vos libertés, ralliez les groupes militants qui se sont sûrement formés près de chez vous, pour vous.

 

 

Allez, méditez sur le sujet, parlez-en autour de vous, faites passer l'info, et rendez-vous après le Réveillon, dimanche 2 janvier à 16h place Dalton, pour sauver le peu de liberté qu'il nous reste.

 

 

Jeudi 30 décembre 2010.

 


 

Commenter cet article