Occupation de la présidence de l'université de Strasbourg

Publié le par la Rédaction

Nous, étudiant-e-s et personnel-le-s en lutte de l’Université de Strasbourg, réunis en assemblée générale avons voté l’occupation de la présidence de l’université jusqu'à satisfaction de toutes nos
revendications, à savoir :

— Le paiement des jours de grève pour les travailleurs, 
— Le paiement mensuel des vacataires ainsi que la mise en place d’un statut non-précaire, 
— La fermeture administrative de l’université les jours de grève.

 

Nous luttons contre la casse sociale (réforme des retraites, privatisation des services publics etc.) opérée par les classes dominantes avec le soutien de l’État et appelons de nos vœux une société juste et solidaire.

 

Nous réaffirmons notre soutien inconditionnel à tous les lycéen-ne-s, étudiant-e-s, travailleur-euse-s, chômeur-eus-s, précaires, retraité-e-s en lutte et les invitons à nous rejoindre pour s’organiser et créer une réelle convergence.

 

Pour la solidarité face à la répression et pour la convergence des luttes sociales !

 

Comité d’occupation de la présidence, 18 octobre 2010 - 16h26.
Alsace en lutte

 


Publié dans Colère ouvrière

Commenter cet article