Nouvelles du Havre

Publié le par la Rédaction

 Le Havre : Journal de grève no 1

 

Havre de grève vient de naître. Publié par l’intersyndicale CGT-FSU-Solidaires-CFDT-CGC, c’est le bulletin de la mobilisation sur l'agglomération, il est l’expression de l'assemblée générale interprofessionelle des grévistes.

 

 

«Une claque pour Sarkozy et le MEDEF : 55'000 manifestants hier dans les rues du Havre. Toutes et tous ensemble, on va gagner !» La manchette donne le ton. Nous ne sommes pas dans une série de manifestations pour la forme. Nous manifestons pour gagner parce que la victoire est à portée de main.

 

«Le gouvernement mise toujours sur le pourrissement de la mobilisation. Partout les grèves et les mobilisations s’amplifient, reprend le bulletin. Mardi 12 au Havre, lorsque le cortège arrivait à la gare, une partie des manifestants étaient encore quai de Southampton. Toutes les grandes entreprises et les services publics étaient massivement présents comme dans les précédentes manifestations. Ils avaient été rejoints par de nombreux salariés de petites voire très petites entreprises. Même les pompes funèbres étaient là pour enterrer la réforme. Le cortège des étudiants et les lycéens était beaucoup plus important que précédemment.»

 

La grève a été reconduite ce mercredi 13 octobre dans plusieurs entreprises de l’agglomération (TOTAL Raffinerie de Normandie, CIM, PETROCHEMICAL, SNCF, CHEVRON, Centrale EDF, Fouré Lagadec, LA POSTE, FRANCE TELECOM, DEBRIS, Education nationale, SIDEL…). La grève a été reconduite selon des formes et des participations différentes suivant les secteurs. Des lycéens ont bloqué leur lycée ce matin.

 

Chaque jour (sauf le dimanche), l’intersyndicale proposera une action interprofessionnelle pour rassembler les salarié-e-s en lutte au-delà des actions prévues pour bloquer l'économie, dès 6h30, sur divers secteurs de la zone industrielle.

 

Une assemblée générale interpro est prévue tous les jours, à 17 heures, à Franklin. Aujourd’hui, rendez-vous est également donné à 17h45 autour de la salle René-Cassin où Antoine Rufenacht (maire UMP du Havre) tient une réunion publique pour soutenir la réforme des retraites préparée par et pour ses copains.

 

«75'000 à Rouen, 10'000 à Dieppe 3000 à Fécamp… 3,5 millions dans la rue dans toute la France, Sarkozy as-tu compris ?» questionne le bulletin qui sera envoyé tous les jours à 20 heures sur les messageries.

 

En conclusion, rendez-vous est donné pour le samedi 16 octobre, à 15 heures, dans les jardins de l’hôtel de ville du Havre. Les collègues, les ami-e-s, les voisin-e-s, les enfants, les parents… sont les bienvenu-e-s. Faites du bruit !

 

PACO - Le Post, 13 octobre 2010.

 

 

 

Au Havre, les grévistes sèment la zizanie

dans un meeting UMP (13 octobre)

 

 

 

Meeting et manif au Havre contre la réforme des retraites :

«Nous sommes la majorité !» (11 & 12 octobre)

 


Publié dans Colère ouvrière

Commenter cet article