"Nous ne nous rendrons jamais..."

Publié le par la Rédaction

Le mur de la prison de Poitiers tagué

À droite de l’entrée principale de La Pierre-Levée, des inscriptions ont été taguées en souvenir du 10 octobre.

Dans la nuit de mercredi à jeudi une ou plusieurs personnes ont tagué le mur de la maison d’arrêt de La Pierre-Levée à Poitiers. À droite de l’entrée principale, on pouvait lire ceci : «Nous ne nous rendrons jamais car nous préférons mourir sous vos balles que de votre temps. Nique la police. 10 octobre.» Cette date fait référence aux émeutes du 10 octobre dernier où le centre-ville de Poitiers avait été saccagé par plusieurs personnes venues de l’extérieur du département et particulièrement bien organisées. Ces exactions avaient été commises en plein festival des Expressifs, ce qui avait jeté un émoi auprès du public venu massivement assister aux différentes animations.


Les services de la ville de Poitiers ont effacé dès jeudi matin le message des auteurs de ce texte qui, pour l’heure, n’ont pas été interpellés.

Leur presse (La Nouvelle République), 26 décembre 2009.

Commenter cet article