NIK LA POLICE - Montréal, janvier 2011

Publié le par la Rédaction

Affiché à la Pointe : NIK LA POLICE

 

Cette affiche qu’on peut voir à quelques endroits dans le quartier est une sorte d’introspection sur le sentiment policier au milieu de la société. 
Cette forme de rejet de la police exprimée ici semble faire le lien avec une très longue tradition inscrite dans le quartier ouvrier de la Pointe à une époque où la répression des classes populaires constituait une intervention banale, presque quotidienne.

 

 

Rédigée en anglais seulement, sauf le titre de l’affiche, nous vous en faisons ici une traduction libre :

 

La vie d’un agent de police est pénible, sa position dans la société est aussi humiliante et méprisante que le crime lui-même…

 

Honte et infamie l’encerclent de tous les côtés, la société l’expulse, l’isole tel un paria, la société crache son dédain pour l’agent de police et sa paye, sans remord, sans regret et sans pitié…

 

L’insigne de police qu’il transporte dans son porte-document est une honte.

 

Et au bas de la photo :

 

Pour protéger et servir, ce ne sera jamais une excuse pour joindre la police.

 

Depuis plus d’un an, ces affiches reviennent périodiquement dans la Pointe et le Sud-Ouest…

 

Agence de presse libre de la Pointe, 11 janvier 2011.

 

 


Commenter cet article