Nantes : Opération péage gratuit chez Vinci - 14 novembre

Publié le par la Rédaction

 

Était prévue ce dimanche 14, une action de blocage économique par l'AGIP 44 pour :
— Récupérer un peu de sous (pour la prépa de la rencontre nationale des Interpro le 27/11 à Nantes et les impressions de tracts…),
— Continuer à bloquer/perturber l'activité économique des grands groupes. 
Action effectuée au péage du Bignon (les gens qui arrivent de Bordeaux voire de plus loin).

 

Une quarantaine de personnes ont participé et sont resté 30 à 40 minutes sur le péage sous l’œil de 5-6 gendarmes. Devant la menace d’intervention des CRS par le responsable du péage et des keufs, les participant-E-s sont partis un peu précipitamment alors qu'il y avait encore du temps. En effet, pas l'ombre d'un CRS ou de gendarme mobile. Cependant, l'AGIP regroupe des personnes de différentes sphères, avec des expériences à l'action directe différentes (certain-E-s débutent, d'autres ont plus l'habitude), l'appréciation du risque en est différente.

 

Les buts de l'action ont donc été atteints :

— Ponctionner le groupe Vinci qui contribue au bétonnage à travers de nombreux chantiers à Nantes et qui vient d'obtenir la concession du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes). Le manque à gagner est de plusieurs milliers d'euros (voire dizaines) pour ces 30/40 min. 
— Récupérer des fonds pour le collectif, surement un millier d'euros à première vue (compte exact par les trésorier-E-s à la prochaine AG).

 

On peut regretter de ne pas être restés un peu plus longtemps (on s'était fixé une limite d'une heure 30 avec la nuit qui tombe) et perturber donc un peu plus l'activité économique de Vinci puisqu'on en avait un peu de temps.

 

Mais l'apprentissage de la lutte et des actions ensemble dans un collectif aussi hétérogène prend du temps, et de plus on s'aperçoit que l'accueil est toujours aussi chaleureux de la part des personnes rencontrées (même s'il est vrai que c'est facilité par le fait qu'on leur a évité de payer le péage).

 

La lutte continue, Vinci et consorts, on a pas fini avec vous !!!

 

Le tract distribué lors de l'action :

 

 

Indymedia Nantes, 15 novembre 2010.

 


Publié dans Colère ouvrière

Commenter cet article