Nantes : Blocage et feu de joie devant Chronopost - 2 novembre

Publié le par la Rédaction

 

Mardi 2 novembre, le rapport de force économique et la solidarité sont nos armes.

 

Une action de blocage économique est organisée à Chronopost, au sud de Nantes, à partir de 19h. Il s'agit de la poste des riches, qui livre (cher) en un temps record des produits de luxe aux nantis.

 

 

Une centaine de personnes, salarié(e), étudiant(e)s, lycéen(e)s, chômeur(euse)s, se rend devant la boîte pour bloquer la sortie des véhicules de livraison. L'ambiance est plutôt bonne, un gros feu est allumé, des grillades sont improvisées devant les grilles de l'entreprise, on discute avec les employés. Pour la première fois, les étudiants sont au moins aussi nombreux que les salariés à participer à l'action.

 

Le blocage se prolonge une bonne partie de la soirée, histoire d'être certain(e)s que les produits pour riches ne seront pas livrés dans les délais.

 

Résultat, le blocage des flux de marchandises est effectif, deux poids lourds richement chargés sont empêchés de partir.

 

 

Cette action, qui s'inscrit dans le mouvement social en cour, avait également pour but de dénoncer les conditions inacceptables que subissent les employés de Chronopost, précarisés, intimidés, atomisés, cette entreprise a notamment viré un intérimaire qui a fait grève.

 

 

Une action réussie pour prolonger le rapport de force de la lutte en cours.

 

À suivre…

 

 

 

 

 

 

 

 

Indymedia Nantes, 2 novembre 2010.

 

Publié dans Colère ouvrière

Commenter cet article