Mobilisation contre l'expulsion du squat politique du Pavillon Noir à Caen

Publié le par la Rédaction

DEUX ANS DE SQUAT DÉJÀ, ON EST ENCORE LÀ ET ON SE BATTRA POUR Y RESTER !

 

Depuis deux ans, nous avons ouvert un squat politique autogéré, sur des bases libertaires et anticapitalistes, Le Pavillon Noir, composé de deux maisons appartenant à la mairie de Caen. Elles se situent aux numéros 10 et 6 boulevard Poincaré (arrêt de tram aviation). Ces maisons étaient vides depuis plusieurs années.

 

Ces maisons ne sont pas seulement des lieux d’habitation mais aussi dactivités publiques. Durant ces deux années, nous avons organisé des dizaines de projections, de débats, de concerts, dactivités diverses… et réalisé de nombreux travaux. Se trouvent dans ce lieu une bibliothèque, un infokiosk (textes, brochures), une salle de réunion où se réunissent de nombreux collectifs, une zone de gratuité (vêtements à prendre ou à laisser sans contrepartie financière)…

 

Nous avons décidé doccuper ces maisons afin dexpérimenter collectivement des formes de rapports sociaux plus libres (non marchands et sans hiérarchie) et douvrir des espaces de coordination, de réflexion et de lutte, de ne plus payer de loyer (qui augmentent de plus en plus… comme la précarité).

 

Rappelons que les squats sont des lieux précaires, non pérennes, et que les expulsions, toutes directions municipales confondues, sont monnaies courantes. Quant aux expulsions locatives, elles s’élèvent chaque année à plus de 100'000, et les forces de l’ordre sont utilisées pour plus de 11'000 cas (source : www.droitaulogement.org). Selon l’INSEE, en 2009, la France comptait 2,01 millions de logements vides (6% du parc immobilier) auquel nous pouvons ajouter 3 millions de logements secondaires ou occasionnels. Cette pénurie de logements est maintenue et renforcée par les spéculateurs dont le seul intérêt est l’accroissement de leur profit. Actuellement sur Caen, environ 7500 logements, soit 5,4% du parc immobilier sont laissés à l’abandon (source : INSEE), alors qu’au même moment on essaye de nous faire croire qu’il y a une «crise» du logement. Pour ceux qui ont peu de revenus, le choix se limite à des logements privés, petits et chers, ou à des années d’attente pour des logements sociaux qui s’apparentent souvent à des cages à lapins, plus ou moins délabrés, mal insonorisés, dans des quartiers périphériques…

 

Après ces deux années de squat riches en expériences et en activités, la Mairie a filé les lieux à la société HLM «La Caennaise», créée entre autres à linitiative de la Ville de Caen, afin de construire des logements «sociaux».

 

La Mairie nous a récemment envoyé deux courriers, signés par M. Jean-Louis Touzé, adjoint au maire, concernant les maisons du no 6 et no 10, courriers nous demandant de quitter les lieux de notre plein gré (afin d’éviter de devoir assumer politiquement une expulsion ?). Et pour quelles raisons devrions-nous quitter les lieux ? Pour qu’un «expert» passe voir s’il y a des termites, du plomb ou de l’amiante dans les maisons avant de pouvoir envisager de les raser dans un futur indéterminé !

 

UN PRÉTEXTE FORT RIDICULE. ON EN RIT ENCORE !

 

Voila donc des courriers bien étranges quand on sait en plus que 1°) le projet est encore loin d’être bouclé et 2°) qu’aucun projet de construction ne peut avoir lieu au no 6 vu la petite surface occupée par la maison.

 

Cela prouve que ce projet de construction de logements «sociaux» (dont les loyers au passage risquent d’être relativement élevés) sert en partie de paravent pour tenter de mettre fin à une expérience autogestionnaire qui défrise nombre d’éluEs municipaux.

 

Nous n’allons pas nous laisser faire.
Nous sommes dorénavant mobiliséEs.

 

Le Pavillon Noir : 10 boulevard Poincaré à Caen, arrêt de tram «Aviation»
Contact

 

Vous pouvez envoyer des messages de protestation auprès de la Mairie
Au standard : 02 31 30 41 00 ou par mail (mairie@ville-caen.fr)

 

 Rendez-vous prévus par l’AG du dimanche 20 juin
Lundi 21 : 17H RV Conseil régional (parvis de léglise de labbaye aux Dames) diff etc.
Mardi 22 : 20H30 RV Pavillon Noir pour un collage
Mercredi 23 : 9H RV Pavillon Noir (déménagement de matos)
Jeudi 24 : 10H présence à la manif interpro place saintPierre
Vendredi 25 : 18H30 RV Pavillon Noir AG ouverte à tous-tes contre lexpulsion
Samedi 26 : 15H RV place Bouchard pour rassemblement-manif 
Dimanche 27 : 11H Diff au marché

 

SOLIDARITÉ CONTRE TOUTES LES EXPULSIONS !

 

Courriel, 21 juin 2010.

 


Commenter cet article