Minsk : La police biélorusse kidnappe des activistes

Publié le par la Rédaction

Social activists were kidnapped by cops in Minsk, Belarus

 

Today (3rd of September 2010) at morning our friends and comrades were kidnapped by police. Six people are missing. We manage to get know about their kidnapping only several hours later from their neighbors which said that unknown people in police uniform took away everybody situating the apartment. Fate of these people is still unknown this moment. Nobody responds to cell telephone calls. Any attempts to get know something about their location in Minsk police departments give no result, cause cops deny any involvement in this event. Apartment of another not detained activist is kept under observation by police patrol, and these cops don’t disclose the reasons for their presence.

 

All these people are social activists, participating in various social movements aimed at protecting human rights, workers rights and freedom of access to information. We believe these abductions are directly related to the season of “elections” in Belarus, because every time they take place, there is increased repressions of social activists by authorities. They tries to isolate people from access to any unwanted information that way.

 

We belive it is kidnapping, because there is no information about the fates of people and reasons for their detention still. Such actions are a serious violation of the rights and freedoms of every person. We urge all unindifferent people to help in finding our comrades, and in media coverage of this incident. If you have information on the case or can somehow help us write to antiatombel at riseup dot net.

 

It’s obvious for us that the trigger for repression was the incident near the Russian Embassy in Minsk, occurred on August 30th. A press release of previously unknown anonymous group of anarchists, declared publicly its responsibility for the attack, followed in two days, gave the secret services a convenient excuse for the actions of intimidation.

 

UPDATE at 23:35: Location of the detainees is still unknown. However, it was reported that phones, computers and various literature were confiscated from them. And police is in search of 5 activists.

 

Keep track of updates.

 

Friends and comrades of kidnapped. 
Indymedia Belarus, 4 septembre 2010.

 

 

Des anarchistes derrière l’attaque contre lambassade russe

 

Un groupe danarchistes biélorusses dénommé «Amis de la liberté» a revendiqué lattaque aux cocktails Molotov contre lambassade de Russie à Minsk, survenue dans la nuit du 30 août. «Nous exprimons par cette action notre colère et notre protestation contre les arrestations et les répressions des militants russes qui ont défendu la forêt de Khimki à Moscou» contre un projet de construction dune autoroute, ont-ils expliqué dans une déclaration publiée sur le site Indymedia Belarus, une plate-forme dinformations de la gauche radicale. «Néanmoins, avant cette revendication, Minsk et Moscou ont eu le temps déchanger des attaques virulentes et détériorer des relations bilatérales déjà compliquées», note la Nezavissimaïa Gazeta. Pour le politologue biélorusse Valeri Karbalevitch, «quel que soit linitiateur, lincident de lambassade de Russie a mené à une escalade du conflit russo-biélorusse». Il porte notamment sur les taxes à lexportation de pétrole russe en Biélorussie, mais aussi sur lannonce par la Russsie de se ranger aux côtés de lOSCE pour lobservation de lélection présidentielle biélorusse prévue en février 2011, souligne le journal moscovite.

 

Leur presse (Courrier international), 3 septembre.

 

 

L’incident avec lambassade russe à Minsk fait le jeu de Moscou (Loukachenko)

 

Le président biélorusse Alexandre Loukachenko n a pas exclu mercredi limplication de Moscou dans lincident avec lambassade russe à Minsk quand des malfaiteurs ont jeté des cocktails Molotov dans la cour de la mission diplomatique.

 

«De toute évidence, cet incident leur était nécessaire à titre de démonstration, pour montrer un Loukachenko qui organise lui-même un attentat, comme ils le qualifient. Quelle ignominie ! Rien à dire», sest indigné le chef de lÉtat biélorusse, cité par lagence Belta.

 

M. Loukachenko sest déclaré victime dattaques répétées contre lui dans les médias russes et dune pression économique inédite de la part de Moscou.

 

«On narrive toujours pas à faire plier le président biélorusse», a-t-il ajouté.

 

Selon lui, limplication de Moscou dans lincident à lambassade de Russie est une «version intéressante» qui mérite dêtre étudiée.

 

La diplomatie russe a qualifié cet incident dacte révoltant et a appelé Minsk à prévenir de tels actes dans lavenir.

 

Pour sa part, le ministère biélorusse des Affaires étrangères a évalué lattaque aux cocktails Molotov perpétrée contre lambassade russe à Minsk dacte de violence gratuite, contraire au bon sens et torpillant les relations bilatérales.

 

Lundi soir, lambassade russe à Minsk, capitale de la Biélorussie, a été attaquée par des inconnus qui ont jeté des cocktails Molotov dans la cour, sans faire de victimes. Une enquête est en cours.

 

Leur presse (RIA Novosti), 1er septembre.

 


Commenter cet article

luc 08/09/2010 22:23



tu te fous de qui jura libertaire pour diffuser ce texte qui  fait croire que les coktails vient de je ne sais quel service secret. Cette attaque a été revendiqué par des compagnons
insurectionalistes. revendication paru sur Rome.  Point barre