Manifs et actions du 14 octobre à Saint-Nazaire

Publié le par la Rédaction

On n'est pas fatigués !

 

Journal d'un gréviste enseignant nazairien non-syndiqué

Jeudi 14 octobre 2010

 

Jusqu'à 10h30, tournée des établissements du secteur pour amplifier la mobilisation du personnel de l'éducation.

 

10h30 : Manif devant les chantiers navals. Environ 2000 personnes (personnel de la navale, de la raffinerie, sous traitants, entreprises privées, lycéens, enseignants, cheminots, agents hospitaliers, France Télécom, etc.) Un vrai rassemblement interpro !

 

 

Actions prévues :

— Mise en place de barrages filtrants à l'entrée de la foire au pognon à Trignac.
— Blocage d'un méthanier dont l'arrivée est prévue vers minuit. 
— Manif interpro vendredi 15 à 11h devant la Chambre de Commerce de Saint-Nazaire. 
— Autres actions visant à amplifier la manif de samedi et soutenir les gardés à vue suite à la manif de mardi.

 

14h : Enseignants, cheminots, lycéens, hospitaliers, France Télécom, etc. soit environ 200 manifestants bloquent l'entrée de Saint-Nazaire permettant d'accéder à la zone commerciale. En 5 minutes, l'affaire est pliée ! Un beau bordel et un bon vidage des réservoirs des bagnoles passant une par une le barrage filtrant. Vers 15h30 on a levé le campement.

 

Constats : Si l'automobiliste est emmerdé, il continue à soutenir et encourager massivement le mouvement. Les RG n'auront bientôt plus assez d'albums pour ranger les photos de leurs vacances à Saint-Nazaire. Simple, rapide, efficace, à refaire…

 

17h : Rassemblement devant le Palais de justice en soutien aux gardés à vue. Des robocops dans tous les sens, mais l'info était erronée. Pas de comparution. On lève le camp. Question : si l'info était fausse, pourquoi un tel déploiement policier ?…

 

Indymedia Nantes, 14 octobre 2010.

 


Publié dans Colère ouvrière

Commenter cet article