Lyon : Manifestation nocturne jeudi 18 novembre - Pas de "plan social européen"

Publié le par la Rédaction

 

Deux appels dont on ne sait d’où ils proviennent pour une manif à 20 heures au départ de la place Raspail. Merci de compléter si vous avez plus d’informations.

 

Partout en Europe les gou­ver­ne­ments, sous l’impul­sion du sec­teur économique et de ses diver­ses repré­sen­ta­tions, lan­cent une vaste offen­sive anti-sociale. Ces dif­fé­rents plans de rigueur qui visent à abat­tre le sys­tème de pro­tec­tion sociale et le sec­teur économique socia­lisé, sont dictés par des objec­tifs finan­cia­ris­tes. Loin de nos inté­rêts directs, ces mesu­res vont nous jeter de plus en plus nom­breux dans une pré­ca­rité économique et sociale aigües.

 

Mais par­tout en Europe les gens résis­tent aussi. Ils témoi­gnent même par­fois, comme nos amis des raf­fi­ne­ries belges, d’une soli­da­rité inter­na­tio­nale concrète.

 

Jeudi, une mani­fes­ta­tion de soli­da­rité aura lieu contre les réfor­mes anti-socia­les en France et en soli­da­rité avec la lutte des cama­ra­des anglais à 20 heures.

 

La nuit, car ce moment de soli­da­rité doit être un moment de fête et d’expres­sion de notre soli­da­rité fra­ter­nelle. Un moment où repren­dre l’espace public et l’uti­li­ser selon notre volonté. Un moment que chacun doit saisir avec les envies qui le guident.

 

Le départ de la mani­fes­ta­tion est fixé à 20 heures à la place Raspail, ancienne Fosse aux Ours, dans le 7e à côté du pont de la Guillotière).


 

Jeudi 18 novem­bre – Manifestation fes­tive dans les rues de Lyon. Rdv 20h place Raspail

 

Contre le plan d’aus­té­rité euro­péen dont découle la «non-réforme» des retrai­tes, la pri­va­ti­sa­tion de l’uni­ver­sité, et bien­tôt la casse accrue de la sécu­rité sociale et de l’assur­rance mala­die, en pas­sant par une pos­si­ble hausse des frais d’ins­crip­tion à l’uni­ver­sité (un rap­port de l’OCDE invite la France à aug­men­ter les frais d’ins­crip­tion à l’uni­ver­sité, et Pécresse annonce pré­pa­rer une petite réforme pour les mois à venir), sans oublier les lois racis­tes sar­ko­zien­nes et les expul­sions des sans-papiers, un appel à une déam­bu­la­tion fes­tive est lancée pour ce jeudi 18 novem­bre.

 

Rendez-vous à 20h place Raspail. Après la gueule de bois des der­niè­res semai­nes de grève, afin d’élargir et de contex­tuai­li­ser au niveau euro­péen la résis­tance amor­cée pen­dant des semai­nes, déam­bu­lons, en ce jour du beau­jo­lais nou­veau, dans les rue de Lyon, afin de fêter ensem­ble nos 41 ans de coti­sa­tion et la casse du sec­teur public. Venez déguisé, ça sera d’autant plus festif !!!! Rappelons que chaque jour des opé­ra­tions de blo­ca­ges économiques sont entre­pri­ses. Rappelons aussi que ce contexte n’est pas exclu­sif à la France, mais que des mobi­li­sa­tions sont en construction et ont lieu en Angleterre, Espagne, Grèce, Italie, Autriche, Allemagne…

 

Diffusez cet appel à tous ceux que vous connais­sez, «plus on est de fous, plus on rit».

 

Rebellyon, 16 novembre 2010.

 

Publié dans Colère ouvrière

Commenter cet article