Luttes d'immigréEs enferméEs en Angleterre : une deuxième grève de la faim collective a commencé

Publié le par la Rédaction

Nouvelles d’Angleterre (grèves de la faim depuis un mois à Yarl’s Wood et depuis ce week end à Hardmonsworth)

Parce qu’il est important que les informations sur les luttes menées par les prisonniers et prisonnières victimes de lexploitation et des politiques de contrôle des flux migratoires circulent, voici quelques nouvelles dAngleterre :

1) Lettre de revendication des grévistes de la faim du centre de rétention d
Hardmonsworth

«Nous voulons que le monde sache que nous sommes en grève de la faim et nous voulons que le monde sache pourquoi :
1) Le Home Office ne respecte pas les rapports médicaux sur les détenus. Par exemple, un détenu chinois, qui est ici depuis très longtemps, a besoin de soins psychiatriques.
2) Un type du Liban a besoin dune hospitalisation en psychiatrie.
3) Un autre type de Russie est train de perdre son foie (?), il a vraiment besoin dune assistance médicale. Il est marié à une anglaise depuis dix ans et a deux enfants nés en Grande-Bretagne.
4) Un type a plusieurs rapports médicaux qui disent quil nest pas en état de prendre lavion. Le Home Office sen fiche, il avait programmé un vol le 25 février, qui a été finalement annulé.
5) Muhammad a besoin de soins.»

Suit une liste de numéros de téléphone de grévistes de la faim.



Sinon, trois Kosovars se sont suicidés à  Glasgow, en se jetant par la fenêtre de leur appartement situé dans un gratte-ciel. Ils avaient appris que leur demande d
asile avait été rejetée.



2) Sur la lutte qui depuis le 5 février est menée par les femmes emprisonnées à Yarl
s Wood

Les cinq femmes désignées «leader» sont toujours en taule (il s
agit de Gladys Obiyan du Nigéria, de Denise McNeil, Shellyann Stupart et Sheree Wilson de Jamaïque, et d’Aminata Camara de Guinée). Denise  est toujours à lisolement depuis 23 jours. Elle avait réussi à faire sortir des photos montrant les traces des coups portés par les gardes de Serco et avait écrit un témoignage.  Pendant ce temps, à Yarls Wood, au moins 27 femmes sont toujours en grève de la faim et de plus en plus isolées puisque les agents de Serco qui gèrent le centre coupent toutes les communications avec lextérieur.

Un charter pour le Nigéria est programmé jeudi 11 mars à 19h30. Il est presque certain qu
un bon nombre de grévistes seront parmi les déportées. Un autre charter (ou le même) pour le Nigéria est également prévu jeudi au départ des Pays-Bas.

Liberté de circulation
et d
installation pour toutes et tous !

Liste de diffusion Migreurop, 9 mars 2010.


Commenter cet article