Lisez "Qu'est-ce que la démocratie directe ?"

Publié le par la Rédaction

 

«Bien qu’il ne puisse évidemment y avoir de modèle à suivre absolument, fût-il athénien, qui ranimerait tant bien que mal la foi en quelque pieux Idéal — aboli bibelot d’inanité sonore, pour le dire avec les mots de l’ami Mallarmé —, mais seulement des nouvelles expériences théorico-pratiques à tenter avec méthode, transparence et sens critique, on peut d’ores et déjà conjecturer qu’une insurrection démocratique digne de ce nom devrait maintenant tendre à synthétiser les résultats des concluantes expériences kabyle et porteña (de Buenos Aires), pour envisager la sécession de la libre Fédération des citoyens du monde qui renversera la loi et l’ordre des bourgeois. (Parlons clair : étant donné la puissance matérielle dont dispose l’ennemi, il faudra, pour vaincre, un mouvement international ou qui, commencé à un endroit, s’internationalise rapidement. Il faudra des armes, il faudra la complicité ou la passivité d’une partie des armées ; il faudra des ententes pour que les moyens de transport, de communication, de production soient paralysés dans la mesure où ils servent l’oligarchie et pour qu’ils soient mis au service de la démocratie directe. Il faudra mettre dans l’impossibilité de nuire les grands et petits chefs des partis politiques et des syndicats et toutes les personnes les plus capables de comploter contre les institutions nouvelles. Il faudra immédiatement inciter la grande masse à participer aux événements en lui faisant sentir dans les faits que c’est elle désormais qui commande, que la liberté de parole et de décision est égale pour tous et qu’il appartient à tous de veiller sur elle et d’en user avec sagesse. Il faudra beaucoup d’autres choses que ceux qui sont déjà partisans d’une révolution démocratique  connaissent ou doivent apprendre et sur lesquelles ils peuvent s’entendre, en se fédérant eux-mêmes auparavant sur la base des principes de la démocratie directe.)»
(Pages 135-136.)

 

 

Lisez «Qu’est-ce que la démocratie directe ?» de Fabrice Wolff 
(Manifeste pour une comédie historique) 
aux Éditions Antisociales, avril 2010.

 


Publié dans Théorie critique

Commenter cet article