Liberté de circulation ! Feu aux foyers et autres centres !

Publié le par la Rédaction

A40 à Mâcon : elle voulait rallier Oyonnax en fauteuil roulant

 

Une femme de 50 ans, dépressive et handicapée moteur, a réussi à s’engager sur l’A40, à hauteur de Mâcon (71). Elle a heureusement été arrêtée juste après la barrière de péage.

 

Les témoins de la scène et les secours n’en sont pas encore revenus.

 

La scène qui s’est déroulée hier, en début d’après-midi aurait pu tourner au drame. Il est 14h50 lorsqu’une patrouille de la police municipale de Mâcon, revient de Saint-Jean-le-Priche (Saône-et-Loire). À la hauteur de Sancé, au rond-point de la Madone, un motard fait signe aux fonctionnaires, lesquels s’arrêtent. «Le témoin nous a informés qu’une dame venait de prendre l’autoroute, installée dans son fauteuil roulant, explique Bruno Demiville, brigadier-chef principal. La personne était déjà de l’autre côté de la barrière et roulait vers la bretelle d’accès.» Sur place, sa collègue Isabelle Delacressonnière est allée immédiatement aider un conducteur qui s’interposait pour empêcher la personne de progresser : «Normalement, nous ne pouvons intervenir sur autoroute mais compte tenu de la situation d’urgence, nous avons porté secours et j’ai alerté les gendarmes du peloton d’autoroute !

 

Les pompiers sont arrivés ensuite pour prendre en charge cette femme, âgée de 50 ans, qui est handicapée moteur et dépressive et réside dans un foyer à Charnay-lès-Mâcon», indique Bruno Demiville. Cette dame, qui avait déjà parcouru au moins six kilomètres en fauteuil était déterminée à rejoindre Oyonnax où se trouve sa mère. «Elle était en larmes et insistait pour partir, disant qu’elle ne voulait plus retourner dans le foyer de Charnay-lès-Mâcon» explique un témoin. Prise en charge par les sapeurs-pompiers, elle a été admise à l’hôpital de Mâcon.

 

Leur presse (Laurent Bollet,
Le Progrès), 19 avril 2011.

 

 

Elle voulait prendre l'autoroute en fauteuil roulant pour rejoindre sa mère à Oyonnax

 

Une femme handicapée de 50 ans qui s'apprêtait lundi après-midi à prendre l'autoroute en fauteuil roulant près de Mâcon afin de rejoindre sa mère dans l'Ain a été arrêtée à temps.

 

Peu avant 15H00, des policiers municipaux de Mâcon qui passaient à Sancé, à un rond-point menant à l'A40, ont été alertés par un motard au sujet d'une femme se dirigeant vers l'autoroute en fauteuil roulant.

 

Un conducteur avait déjà entrepris de s'interposer afin de l'empêcher d'avancer en direction du péage et de la bretelle d'accès, à quelques dizaines de mètres.

 

Alertés, les pompiers ont pris en charge cette femme handicapée moteur qui, d'après un témoin, a expliqué en pleurs vouloir rejoindre sa mère à Oyonnax (Ain), à une centaine de kilomètres, et ne plus vouloir retourner dans son foyer.

 

Elle a été hospitalisée à Mâcon.

 

Leur presse (Le Progrès), 18 avril.

 


Publié dans Santé & Social

Commenter cet article

Aspasie 20/04/2011 23:53



Pouvoir circuler librement, sans demander"l'autorisation" et selon ses capacités...


Sortir d'un foyer de pauvres, d'un centre ou d'un institut pour handicapées, d'un centre pour exclues diverEs, un hosto psy ou non, un centre de rétention, une prison...


Bref, tout(es celles et) ceux là... Et nous donc !


 


 



aspasie 20/04/2011 23:36



C'est simple pourtant ...



ju 20/04/2011 21:03



Là j'ai pas tour compris....



Axiale 19/04/2011 19:53



Freedom of movement !