Les menées antianarchistes en Belgique

Publié le par la Rédaction

Belgique : Enquête contre les anarchistes

Selon un porte-parole de la Sûreté de l’État belge, une enquête menée par la Sûreté, la Justice (le parquet fédéral à Bruxelles) et l’OCAD, l’organe de l’analyse de la menace, est en cours contre les anarchistes.

Selon la déclaration de l’OCAD sur le travail commun avec leurs collègues hollandaises, il s’agit de groupements anarchistes qui travaillent au-delà des frontières et qui se donnent des cibles pour des représailles à travers internet. L’OCAD a déjà fait une «analyse de la menace» pour aider les ministres de la Justice et des Affaires Intérieures à éliminer les anarchistes (traduction littérale). Depuis le début de cette année, au moins 60 actions ont eu lieu contre des entreprises de construction et autres.

Secours rouge-APAPC, 9 décembre 2009.


Gand :
«Ceci était une attaque bien organisée contre la police»

La police gantoise se plaint suite à des critiques sur l’arrestation de 413 personnes après la dernière manif antifasciste, car c’est elle qui se considère surtout la victime.

Un des policiers attaqués a perdu une partie de sa capacité de voir après le coup d’un pavé de la part d’un anarchiste masqué. Ce même policier était, selon les journaux, celui qui s’était battu avec l’anarchiste Jürgen lors de son arrestation le 6 octobre 2009 suite à une série d’incendies.

Lors de la manif, un hélico circulait en haut qui a filmé toute l’attaque contre cinq policiers en civil, mais les images ne sont pas utilisables vu que les assaillants étaient tous masqués. Un autre policier a été jeté par terre et battu à coups de bâtons et à coups de pieds, elle a une incapacité de travail au moins jusqu’à février.

Traduit du néerlandais (Het Nieuwsblad)
par les Brèves du désordre, 8 décembre.

Commenter cet article