Le siège d'un tabloïde grec vandalisé à Athènes

Publié le par la Rédaction


Une quinzaine de personnes cagoulées et masquées ont attaqué jeudi le siège à Athènes du tabloïde grec Espresso, sans faire de victime mais endommageant du matériel et des véhicules, a indiqué une source policière.

Le raid, qui a été mené à la mi-journée
dans la banlieue athénienne de Néa Ionia, n’a fait aucun blessé, a précisé la même source. Les attaquants étaient équipés de barres de bois et fer.


Le mode opératoire de l’attaque qui na duré que quelques minutes évoque des actions imputées par la police à la mouvance anarcho-autonome, et visant sporadiquement à Athènes des banques, bâtiments publics ou sièges de médias.


L
un des plus dangereux groupes extrémistes grecs, la Secte des révolutionnaires, avait revendiqué en février dernier, en menaçant de sen prendre aux journalistes, le mitraillage des locaux dAlter, une chaine de télévision sensationnaliste.

Leur presse (AFP), 15 octobre 2009.

Publié dans Grèce générale

Commenter cet article