Le maire de Lyon entarté

Publié le par la Rédaction

Le maire de Lyon entarté à la Guillotière

 

Al-Qaïtarte a encore frappé ! Alors qu’il remontait d’une visite du marché du Ramadan, place Bahadourian (Lyon 3e), Gérard Collomb, maire de Lyon, a été victime d’un entartage aujourd’hui, vers 15h30.

 

 

Pas de cri de guerre pour cette action furtive, qui a laissé toute l’assistance sans voix ni réaction. Vêtu d’un masque de catcheur mexicain, un premier entarteur a écrasé une assiette de chantilly sur le visage du maire, tandis qu’un deuxième complice, vêtu d’un kéfié palestinien et d’un t-shirt «Anti-Fa» (anti-fasciste) lançait son assiette en direction de M.Collomb.

 

Prévenu hier soir de l’heure et du lieu de «l’attentat», Free-Landz est décidément dans les petits papiers du collectif lyonnais depuis l’interview d’Al-Qaïtarte en mai (voir la page ici) ! Pour ce qui est des revendications, le collectif a communiqué qu’il entend protester «contre l’investissement dans OL Land de plusieurs centaines de millions d’euros, alors que cet argent aurait dû être investi dans des logements sociaux», «contre la répression des prostituées virées à coups de décrets municipaux», «contre le flicage des parcours des manifestations», «contre l’abandon de la cause des sans-papiers», «pour la liberté de la presse, muselée à Lyon», et enfin «contre le cumul des mandats, surtout quand on se prétend être un homme de gauche».

Sylvain Ortega - Free Landz, 2-3 septembre 2010.

 

 

 

 

Collomb entarté à la Guillotière !

 

En visite place du Pont pour le marché du Ramadan, Gérard Collomb sattendait sans doute à trouver des pâtisseries orientales, mais cest une tarte à la crème quil aura goûtée…

 

La dernière fois que Gérard Collomb sest fait entarter, cétait en 2008 avec une quiche congelée. Il a eu le droit à une deuxième couche, de crème cette fois, ce jeudi vers 15h30. Un acte prémédité puisque un journaliste du site Free-landz  avait été averti la veille au soir du «happening». Un geste politique puisque le groupe à lorigine des faits, qui se revendique «dAl-Quaïtarte», entendait protester contre OL-Land, les arrêtés anti-prostituées, «labandon de la cause des sans-papiers», «pour la liberté de la presse, muselée à Lyon» et enfin contre le cumul des mandats.

 

Le maire visitait alors le marché du ramadan sis place Bahadourian (Lyon 3e). «On saluait les gens, on avait une discussion sympa avec les commerçants», relate Jean-Louis Touraine, premier adjoint au maire de Lyon, témoin de la scène. Alors que les personnes présentes sur place leur tournaient le dos, les deux individus ont écrasé deux tartes à la crème sur le maire de Lyon. Lun portait un masque de catcheur mexicain et lautre, un kéfié palestinien et un t-shirt anti-fasciste. Najat Vallaud-Belkacem, quant à elle, en est quitte pour un nouveau tailleur. Mention spéciale à Thierry Philip pour son pas-chassé glissé, qui lui permet desquiver le gros de la crème.

 

Les deux individus ont aussitôt pris la fuite en direction du Rhône. Les policiers municipaux, qui stationnaient un peu plus loin, nont rien pu faire. À noter que le premier magistrat ne dispose pas dagent de sécurité à ses côtés. «Il aime être en contact direct avec les gens», poursuit Jean-Louis Touraine. Ce jeudi après-midi, le contact aura été direct et… onctueux.

 

Leur presse (Lyon Capitale), 2 septembre.

 

 

Gérard Collomb entarté sur un marché de la Guillotière

 

Lors d’une visite sur le marché du Ramadan à Lyon, dans le quartier de la Guillotière, hier après-midi, le sénateur-maire de Lyon a été entarté par deux individus dont le visage était masqué. Une agression revendiquée par un nébuleux groupuscule «Al Qaïtarte», reprochant à Gérard Collomb des positions politiques selon les auteurs, «pas suffisamment marquées à gauche».

 

«Par cet entartage nous condamnons une politique plus que de droite pour un homme qui se prétend de gauche… caviar», ont indiqué anonymement les entarteurs par communiqué. Et de citer pêle-même lOl Land, la mise à la porte d’Étienne Tête, la répression des prostituées, le coût de la tour Oxygène…

 

Selon son entourage, le maire de Lyon na guère apprécié la plaisanterie mais est rapidement passé à autre chose. Il nest pas impossible que lors de ce type de rendez-vous, la sécurité du maire soit dailleurs renforcée. À noter quau palmarès des élus sur lesquels on peut compter, ladjointe Marie-Odile Fondeur va marquer des points. En revanche, Ni Najat Belkacem, ni Thierry Philip, le maire du 3e, ou Jean-Louis Touraine, adjoint à la sécurité, nont vraiment volé au secours de leur patron… Bon à savoir. 

 

Déjà plusieurs victimes 
Une «nébuleuse» qui nen est pas à son coup dessai puisque plusieurs personnalités du monde politique ou artistique ont déjà eu à subir leurs entartages. Jean-Jack Queyranne, président de la Région Rhône-Alpes ou même l’artiste Ben en ont récemment fait les frais. Éric Lafond, tête de liste du MoDem pour la mairie de Lyon lors des dernières élections est même gratifié du «plus bel entartage jamais réalisé sur Lyon». «Notre grand échec fut de rater à plusieurs reprises lancien ministre et candidat à la mairie de Lyon Dominique Perben», regrettent les entarteurs. 

 

Leur presse (Le Progrès), 3 septembre.

 

 

 

 

Les entarteurs lyonnais 

 Gloup Gloup ! Interview des entarteurs lyonnais. La chantilly approche à grands pas !

 

Voilà des mois que Free-Landz cherche à les rencontrer (voir l’interview de Free-Landz, lors de sa création, dans Tribune de Lyon), sans succès jusqu’à présent. Nous nous demandions si c’était par peur d’un piège tendu par un policier perfide, par dégoût des médias, ou simplement à cause de la mort du mouvement à Lyon… Et puis il y eu l’entartage de Ben à la gare de Perrache, et Al-Qaïtarte nous prouvait qu’elle était encore bel et bien présente. Alors, pourquoi tant de discrétion ? Réponse à cette question et à beaucoup d’autres dans cette interview exclusive. 
Un terrorisme bon enfant - Interview de Personne (ou de Quelqu’un, c’est selon), membre d’Al-Qaïtarte

 

 

Cela fait un moment que Free-Landz essaie de vous contacter. Comment se fait-il que vous n’avez pas souhaité répondre plus tôt à nos questions ? 

 

On ne souhaitait pas de rencontre parce qu’on n’aime pas le culte de la personnalité. On préfère rester anonymes. Mais nous répondons finalement parce que nous voulons démocratiser l’entartage et le rendre plus courant.

 

Qui êtes-vous ?

 

Des étudiants, des chômeurs… on est assez jeunes.

 

Faites-vous partie d’un mouvement plus vaste ?

 

Noël Godin (le plus célèbre des entarteurs, en activité depuis 1968) commence à nous reconnaître. Il a parlé de nous sur son site. Sinon, on n’a pas d’échange avec le mouvement pâtissier en France ou dans le monde.

 

Pourquoi avoir choisi le mouvement pâtissier ?

 

L’entartage n’est pas un mouvement pacifiste, puisqu’il y a une forme de violence à entarter les gens. Mais au niveau pénal, c’est peu risqué et les peines ne sont pas énormes (NDLR : certaines amendes atteignent cependant plusieurs centaines d’euros). On s’est juste fait molesté par le service d’ordre de Dominique Perben (candidat UMP à la mairie de Lyon en 2008). Pendant les campagnes électorales, notre but est d’entacher la communication des hommes politiques.

 

Avez-vous un cri de guerre spécifique lors de vos entartages ?

 

On n’en a plus vraiment. Avant, on criait «Gloup, gloup !», comme Noël Godin, mais aujourd’hui, chacun peut choisir. À un moment, on criait «À la rhubarbe !», en référence aux terroristes islamistes qui prononcent «Allah Akbar». Mais on évite aujourd’hui de l’utiliser, de peur de se faire instrumentaliser sur les questions de l’islam.

 

Quelle personnalité mérite, selon vous, d’être entartée à Lyon ?

 

Dominique Perben, à qui l’on doit la construction d’établissements pénitentiaires pour des gamins à Meyzieu (les EPM, établissements pénitentiaires pour mineurs). Il y a aussi Jean-Michel Aulas, qui en pleine crise économique, alors qu’il y a tant de mal à se loger, veut investir des millions dans OL Land. On a aussi tenté d’entarter Emmanuel Hamelin (ancien député du Rhône), mais il a trop peu d’importance et on ne veut pas lui faire de pub. On est dans une véritable guerre de communication.

 

 

Que peuvent-ils faire pour éviter la chantilly ?

 

Il faut que Perben démolisse tous les EPM de France ! Et il faut qu’Aulas annule les travaux d’OL Land… Ah, oui, et on avait oublié mais il faut aussi que Gérard Collomb arrête la répression des prostituées.

 

Ils sont mal barrés et la chantilly s’approche à grands pas ! Ca peut péter à tout moment… Demain, comme plus tard. C’est une menace permanente !

 

Pourquoi avoir entarté l’artiste Ben en mars dernier (lire à ce sujet l’article de Tribune de Lyon) ?

 

Ben est issu du dadaïsme et du situationnisme, qui sont des mouvements que nous connaissons et que nous aimons beaucoup. Pourtant aujourd’hui, on le voit faire la communication de banques et d’hommes politiques… Mais bon, il l’a bien pris. Il a compris ce qu’il fallait faire dans ce genre de situation !

 

 

Bon, une question un peu décalée : que peut-on faire lorsque l’on s’ennuie ?

 

Réapprendre à vivre et arrêter de consommer. Ou plutôt, consommer la vie, les rencontres. Arrêter les barrières mentales et s’interroger sur tout.

 

Qu’y a-t-il après ou avec la lutte pâtissière ? (avez-vous des projets, d’autres engagements ?)

 

On apprécie bien la Clown Army, qui est une satire de l’armée qui fait de la provoc’ dans les manifestations. Ou aussi les Déboulonneurs, qui barbouillent les publicités dans les rues. On aime toutes les actions qui interpellent, autres que les grosses manifestations, puisque même s’il y a 1 million de personnes dans la rue, les gens ne sont pas écoutés !

 

Propos recueillis par Sylvain Ortega 
Free-Landz, 28 août.

 


Publié dans Agitation

Commenter cet article

Sylvain O. 13/09/2010 22:51



On en remet une couche!


Interview de Noël Godin sur notre site:


http://www.free-landz.fr/une/entartage-5956


Enrageons-nous!


:)



Sylvain O. 05/09/2010 19:46



Merci les amis!


Bonne continuation à vous!